J'aime Dijon : infos & bons plans à Dijon

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

JDA Handball – Entretien avec Manon Gravelle

spot_img

Manon Gravelle revient en grande forme sur le terrain de la JDA Dijon Handball. À quelques heures du derby qui opposera Dijon à Besançon, Manon se livre.

Manon Gravelle occupe le poste d’arrière droite au sein de l’équipe de la JDA Dijon Handball. Faisant partie de l’effectif depuis 2014, la numéro 9 de 25 ans revient en grande forme après une longue période de convalescence. Entretien

Manon Gravelle, un retour en grande forme.

J’aime Dijon : Ça y est, après quelques galères, on peut dire que c’est le retour de la grande Manon sur le terrain ?

Manon Gravelle : Oui ! Surtout, j’espère que ce retour va s’installer dans la durée ! J’avais hâte de revenir sur le terrain, cette blessure m’a coupé dans mon élan alors que j’étais arrivée à un bon niveau de jeu… C’est très agréable de retrouver toutes ces sensations qui me procuraient beaucoup de plaisir. Il faut quand même faire attention parce que, après une longue pause comme ça, on se fixe parfois un objectif parfois trop difficile à atteindre. Et quand on ne l’atteint pas, ça frustre, on se voit moins en forme et ça attire les ondes négatives… Pour le moment je suis dans un cercle vertueux : je prends confiance un peu plus à chaque fois… pourvu que ça dure !

JD : Vous avez un caractère de battante, comme toutes les filles de l’équipe. Est-ce que ce trait de caractère est compatible avec des équipières de haut niveau comme Stine (lire notre entretien, suivre notre lien) ou Carmen ?

MG : Oui, et je pense même qu’il faut avoir tous les traits de caractère possibles dans une équipe. Cela permet de se dire les choses quand ça ne va pas ou au contraire de tempérer certaines incompréhensions… et je pense que niveau caractère, on se complète toutes ! Ça fait avancer le groupe et quoiqu’il en soit c’est positif. Chacune se doit d’être au top à chaque rencontre, peut-être même meilleure que sa coéquipière au même poste. Ce n’est pas de la rivalité ou de la concurrence, c’est plutôt une manière de se motiver et de se tirer vers le haut. Et quand bien même ça venait à apporter de mauvaises ondes et effriter la cohésion du groupe, le coach et son équipe veillent sur nous et font ce qu’il faut pour apaiser les choses.

(suite de l’article ⬇️) 

JD : Durant les matchs, je vous vois toutes tirer la langue mais je vous vois aussi sourire… 

MG : C’est exactement ça ! Et c’est ce qu’il s’est passé contre Bourg-de-Péage (voir notre article, suivre notre lien) : après une longue bataille où on a beaucoup souffert parce qu’on a voulu imposer notre jeu rapide, c’est un match qu’on a gagné sur la fin… et c’était à ce moment-là qu’on a commencé à vraiment prendre du plaisir. C’est aussi pendant cette rencontre qu’on a vraiment compris que le jeu rapide et percutant que souhaite le coach est efficace (lire notre entretien avec Christophe Mazel, suivre notre lien).

JD : C’est ce que vous souhaitez aussi mettre en place contre Besançon vendredi ?

MG : C’est ça ! Le scénario idéal dépend toujours de l’équipe en face mais on essaye toujours de mettre une grosse pression dès le départ et de gérer les fins de mi-temps pour ne pas trop donner d’occasions à l’équipe adverse. Au retour des vestiaires, remettre un coup d’accélérateur pour se rendre les choses plus faciles en fin de rencontre.

(suite de l’article ⬇️) 

Manon Gravelle, la plus chauvine de la JDA Dijon Handball.

JD : Qu’est-ce que vous aimez à Dijon ? Est-ce qu’il y un endroit que vous aimez par-dessus tout ?

MG : Dijon est une ville que j’aime beaucoup et je m’y sens bien… peut-être aussi parce que j’ai grandi ici. Dijon est une ville à taille humaine, je trouve que le centre-ville est très mignon. Tout est accessible et c’est super simple pour nous pour se rendre aux entrainements. J’ai la chance d’avoir mon entourage ici, près de moi… donc forcément, ça aide et ça booste davantage ! C’est peut-être pour ça que je suis autant attachée à cette ville…

JD : Une activité que vous aimez faire en dehors du Palais des Sports ?

MG : J’aime beaucoup me balader en ville avec les filles ! On aime aussi rester à la terrasse d’un café, prendre un peu de temps pour se poser et profiter des rayons de soleil, même quand il faut froid !

Le prochain match opposera la JDA Handball Dijon aux rivales de Besançon, le vendredi 14 octobre.

La prochaine rencontre aura lieu au Palais des Sports de Dijon le vendredi 14 octobre face aux rivales de Besançon. Coup d’envoi programmé à 20 heures. J’aime Dijon sera sur place et vous y donne rendez-vous ! La billetterie est ouverte sur hand.jdadijon.com (suivre notre lien).

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...