Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Qui se cache derrière le Groupe XR Dijon ?

Vous avez surement vu leurs affiches collées un peu partout dans les rues de Dijon, le Groupe XR Dijon s’est exprimé samedi dernier à sa façon. Explications.

Le week-end dernier, des membres du Groupe XR Dijon ont ouvert et remplacé les publicités de 70 arrêts de bus et sucettes dans les secteurs de la place Darcy et la place de la République. Ces nouvelles affiches interpellent les citoyens et la mairie sur les méfaits des publicités et du consumérisme.

Tapoa (un pseudonyme, il est de coutume d’en choisir un dans le groupe) a bien voulu répondre à nos questions concernant cette action et nous en explique le message.

J’Aime Dijon : Concrètement, en quoi consiste le Groupe XR Dijon et qu’est-ce que vous avez voulu dénoncer samedi dernier ?

Tapoa : XR Dijon, c’est un des groupes rattachés à Extinction Rébellion monde depuis 2018, qui est un mouvement international de désobéissance civile. Ce mouvement lutte pour la préservations de tous les écosystèmes (maritimes et terrestres) et tente de stopper au maximum les causes liées au réchauffement climatique. Cependant, nous tenons à mentionner un point important : c’est un mouvement non violent ! Nous avons 4 revendications très claires : nous voulons que les médias et les politiques disent la vérité et prennent conscience de l’urgence environnementale, nous voulons l’arrêt immédiat de la destructions des écosystèmes maritimes et terrestres, nous voulons mettre en place des objectifs de neutralité carbone pour 2025 et nous souhaitons la mise en place d’une assemblée citoyenne dont les mesures proposées soient contraignantes pour le gouvernement. Pour Dijon, nous avons une spécificité : nous tenons à dénoncer les méfaits de la publicité urbaine.

J’Aime Dijon : C’est-à-dire ?

Tapoa : Selon nous, la publicité force au consumérisme et à la sur-consommation qui sont des facteurs clés d’un point de vue environnement, que ce soit à travers la création de matériaux ou le transport de matériel. Idem du point de vue de la nourriture, la publicité fait des ravages. Selon nous, la publicité peut aussi avoir des conséquences directes sur la population, comme le prouvent certaines études scientifiques : ça pousse à l’anorexie, à la boulimie, au sur-endettement. Nous avons vu des publicités pour des paris sportifs en ligne pendant l’Euro, c’est révoltant pour nous…

Le maire de Dijon François Rebsamen interpelé par le Groupe XR Dijon

Qui se cache derrière le Groupe XR Dijon ? J’Aime Dijon : Sur vos affiches, vous dénoncez aussi la gestion de la publicité à Dijon… vous pouvez nous en dire plus ?

Tapoa : La publicité est en grande partie diffusée par Clear Channel. Clear Channel et la mairie de Dijon sont liés par un contrat. Or, ce contrat doit être renouvelé à la fin de l’année. Les publicités diffusées par Clear Channel affichent des pubs qui instrumentalisent le corps de l’humain, (homme ou femme) de l’alcool et prônent le jeu. Cela peut pousser à l’anorexie, à la dépendance et à l’endettement. Nous souhaitons que cette publicité soit gérée par une organisation publique et qu’elle soit utilisée pour des commerces et des marchandises locales. Si ce n’est pas le cas, elle doit faciliter l’accès à la culture. On pousse le maire de Dijon, François Rebsamen, à ne pas renouveler ce contrat et à internaliser la gestion de la publicité pour en faire un outil bienveillant et local.

J’Aime Dijon : Comment les dijonnais ont reçu l’opération de samedi ? Est-ce qu’ils ont compris votre message ?

Tapoa : On se fait souvent interpeler par les passants pendant nos actions… Certains comprennent, d’autres estiment que l’on saccagent le mobilier. Clairement, nous avons conscience que nous sommes sur le créneau de la désobéissance civile mais, encore une fois, on se revendique non violent. Cependant, on se revendique aussi radical, dans le sens ont prend les choses à la racine. Selon nous, il y a besoin d’un impact très fort au niveau des consciences et ça ne peut pas passer par de simples communications. Cela peut être pris comme une forme de violence, de venir “pirater” l’espace public mais on pense à XR qu’il y a besoin d’actions directes et impactantes pour faire changer les mentalité. On prend un risque juridique, ce risque est assumé par l’ensemble des membres du groupe.

Le Groupe XR de Dijon est apolitique

J’Aime Dijon : Qui compose votre groupe ? Est-ce que l’on peut l’assimiler à un bord politique ?

Tapoa : Toute personne est la bienvenue dans notre groupe, peu importe le niveau social ou le bord politique. C’est simple : notre groupe est apolitique. Ce qui n’empêche pas d’avoir des débats en interne sur telle ou telle action mais on refuse d’afficher un penchant politique. Nous le disons souvent : on veut lutter contre un système, pas contre des individus. C’est un groupe inclusif, non violent et bienveillant. Il y a beaucoup de discussions et débats au sein du groupe, il y a beaucoup d’échanges d’expérience…

D’autres actions sont prévues par le Groupe XR Dijon pour l’année 2021.

Le Groupe XR Dijon prévoit d’autres actions pour le reste de l’année 2021. Aucune date n’est communiquée mais on nous assure un “relais sur les réseaux sociaux au moment venu”.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X