Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Les Nuits des étoiles 2021 de la SAB

La SAB (Société Astronomique de Bourgogne) propose, comme à son habitude, 2 belles soirées sous les étoiles.

Pour les 30 ans de la nuit des étoiles, la SAB nous a concocté, comme à son habitude, un programme riche et passionnant, pour les nuits du 6 et du 7 août prochains, à l’observatoire des Hautes-Plates à Corcelles-les-Monts.

C’est totalement gratuit !

Eric Chariot, le directeur du développement de la SAB nous raconte : «Ce que j’aime bien dans ces soirées, c’est l’ambiance de sérénité qui est assez incroyable ! Les personnes présentes sont très calmes et très attentives. C’est franchement une atmosphère sympathique, de curiosité et de dialogue autour de la science… c’est franchement du bonheur.»

2 « guest-star » présentes

Les planètes Saturne et Jupiter seront visibles : les adhérents de la SAB seront très heureux de vous montrer aux télescopes anneaux et tempête rouge de ces 2 géantes.

Eric Chariot commente : «Les personnes qui viennent nous voir sont capables d’attendre plusieurs minutes derrière un télescope pour voir Saturne et ses anneaux. Ce spectacle fascine toujours ! Celui qui nous aide beaucoup aujourd’hui, c’est Thomas Pesquet : c’est un ambassadeur incroyable pour nous. Quand je réalise des animations dans les écoles, tous les enfants dès la maternelle connaissent Thomas Pesquet ! Grace à lui, j’ai l’impression que les gens sont bien plus curieux. Certains Youtubeurs font aussi un travail excellent dans ce sens ! Il y a beaucoup plus de curiosité grâce à eux, c’est évident !»

Eric Chariot avertit : «A contrario, il est aussi possible de trouver beaucoup de contenus qui ne sont pas sérieux (pour ne pas dire idiots !), des fakes news… Mais cela permet un dialogue ! Nous sommes jamais fermés aux dialogues contradictoires ! Si il y a des gens qui mettent en doute certaines choses, comme le fait que l’Homme ne serait pas aller sur la Lune, nous les prenons pas de haut, bien au contraire. On essaye de leur expliquer ce qu’est la science, ce qu’est un argument scientifique. La science, ce n’est pas une opinion. Un théorème scientifique est validé par un consensus scientifique ; en clair, ce n’est pas le dernier qui a parlé qui a raison. On croit beaucoup à cette notion, surtout en ce moment.»

Les mini-conférences

Des mini-conférences d’une vingtaine de minutes seront proposées et évoqueront divers sujets comme les étoiles filantes, l’extinction des dinosaures, les météorites…

Eric Chariot explique : «C’est de la science au plus grand nombre. On part toujours d’une phrase que disait Einstein et qu’on aime beaucoup : « Si on n’arrive pas à expliquer une théorie à un enfant de 6 ans, alors on ne l’a pas comprise ». On essaye donc de se mettre au niveau de notre public, d’essayer de lui faire comprendre quelques notions d’astronomie pour essayer d’avoir une vision sur le fonctionnement de l’univers.»

Voici le programme :
21h : échanges avec le public, avec Eric Chariot et Vincent Boudon
21h30 : l’extinction des dinosaures : qui raptor ou à raison ?
22h : les étoiles filantes… Où, quand, comment, pourquoi ?
22h30 : coup de projo sur les cueilleurs de météorites…
23h : quand le ciel nous tombe sur la tête
23h30 : la vie est-elle tombée du ciel ?
Minuit : la mort venue de l’espace

Apprendre à repérer les différentes constellations

Cet instant est le moment préféré d’Eric Chariot : «Toutes les 30 minutes, un animateur montre le ciel et les constellations avec un laser et nous explique les mythologies de ces constellations. Il explique aussi comment retrouver leurs formes une fois de retour à la maison. Tout le monde est allongé dans l’herbe : c’est une expérience assez incroyable, une ambiance très chouette : il y a de l’humour, de la détente… on ne se prend pas la tête, on est là pour passer une bonne soirée et pour parler de science et d’étoiles… L’astronomie, c’est une science que j’aime parce que c’est la science qui fait le plus rêver… c’est du pur bonheur !»

Comment y accéder à l’observatoire des Hautes-Plates ?

Pour vous rendre à l’observatoire des Hautes-Plates à Corcelles-les-Monts, la Sab a mis en place une ligne de bus Divia dédiée. Le départ se fera place Darcy. Premier départ à 20h30 et dernier retour depuis l’observatoire à 2h du matin.

Les voitures et les motos pourront se garer sur un parking mis à disposition. Les vélos auront un parking dédié.

Le port du masque sera obligatoire à l’entrée et dans l’observatoire, conseillé dans les files d’attente. La présentation du pass sanitaire seront obligatoires.

Programme complet sur sab-astro.fr

La SAB est une association loi 1901 fondée en 1975, agréée Jeunesse et Education Populaire et auprès du Rectorat de l’Académie de Dijon. L’adhésion débute à 7,50€. Tous les renseignements sont disponibles sur le site internet de la SAB sab-astro.fr

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
- Publicité - spot_img
X