Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Nikon Film Festival : un court métrage bourguignon en compétition

Ils sont quatre copains, Nathan Carême, Côme Rollet, Marion Micigolski et Alex Didier, passionnés d’image et de son. Ils sont en 1ère et 2ème année à l’École Média d’Art de Châlon-sur-Saône (EMA Fructidor) et concourent à la 7ème édition du Nikon Film Festival avec leur film « Je suis ma première rencontre ».

Ils n’avaient encore jamais réalisé de court-métrage ensemble et visiblement le thème de la rencontre proposé cette année par le Nikon Film Festival les a inspiré.

Retrouver la vue et faire l’expérience de sa propre rencontre

Les avancées technologiques permettront bientôt aux aveugles de retrouver totalement la vue. Quelles en seraient les conséquences, réactions ? C’est l’axe choisi dans ce court métrage.

Nous avons rencontré plusieurs aveugles avec lesquels nous avons pu dialoguer pour monter notre projet. Tous souhaitaient retrouver la vue. Dans notre monde « 80% des informations passent par la vue », qu’elle serait la réaction d’un aveugle se découvrant dans un miroir. Donnons-nous à tort le besoin de voir ?

Question du choix, de l’acceptation de soi et de son image, de la normalité ou du handicap, autant de thèmes abordés en moins de 140 secondes.

L’équipe travaille déjà sur une version longue, qui évoquerait plus largement la vie d’un aveugle et la place des sens au quotidien, ainsi que sur une version en audio description.

Je suis ma première rencontre

Dans une société où 80% des informations passent par la vue, Lucas, un quinquagénaire aveugle de naissance, retrouve la vue grâce à une opération et se confronte à lui-même.

Cliquez ici pour découvrir le court-métrage
« Je suis ma première rencontre »
et voter pour lui.

Le Nikon Film Festival

Chaque année depuis 7 ans maintenant, Nikon propose un grand concours de court-métrage. Un thème et 140 secondes, pas une de plus, pour le traiter.

Il est devenu en quelques années seulement un rendez-vous incontournable pour les vidéastes et cinéastes. Que ce soit par les très belles dotations (100 000 € au total) ou par la visibilité apportée.

Cette année c’est Cédric Klapisch, qui était en tournage en Bourgogne pour son long métrage « Le vin et le vent » avec Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil (sortie septembre 2017), qui présidera le jury de la 7ème édition.  Le jury est composé de journalistes spécialisés, de professionnels du cinéma et de personnalités comme Lisa Azuelos et Kyan Khojandi.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...