J'aime Dijon : infos & bons plans à Dijon

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

L’actu au p’tit dej’ de ce mardi 2 mars 2021

spot_img

Vous en avez peut-être marre de laver votre voiture. Et bien il faudra sans doute recommencer bientôt. Les nuages de sables pourraient être de retour demain ou jeudi sur la Côte d’Or, avec ses particules venues du Sahara. La couleur jaune/orange du ciel ne devrait pas être très prononcée pour autant, moins que les deux dernières fois. Concernant les particules, l’association Acro avait alerté sur la présence de radioactivité, conséquence des essais nucléaires français il y a soixante ans dans le Sahara algérien.

Un cas de variant sud-africain dans le collège Saint-Vincent de Chatillon-sur-Seine, et donc la fermeture administrative du collège, comme le veut la nouvelle campagne de dépistage dans les établissements scolaires. Jean-Michel Blanquer, de passage en Bourgogne-Franche-Comté hier, a annoncé le cadre de ces dépistages anticovid, avec une fermeture de classe dès trois cas de covid, et une fermeture directement dès le premier cas de covid s’il s’agit d’un variant.

Ça serait à priori pour les personnes isolées en milieu rural. Un nouveau système de vaccination mobile doit arriver au milieu du mois sur la Côte d’Or. La préfecture en a fait l’annonce, sans donner pour l’instant plus de précisions sur le procédé. Les détails sont attendus d’ici quelques jours.

Un cadre de chez Carrefour Quetigny s’est suicidé hier matin, dans le parking de l’enseigne alimentaire. L’homme d’une cinquantaine d’années, découvert par un autre salarié, se serait tué par balle. Le magasin était fermé hier toute la journée, la direction et les équipes ont fait part de leur choc et de leur tristesse dans un communiqué.

Pour faire des attractions, il faudra peut-être aller jusqu’à Chalon-sur-Saône. Gilles Platret le maire chalonnais a annoncé vouloir autoriser la mise en place de la fête foraine entre le 5 et le 15 mars, malgré l’interdiction de la Préfecture. Pour certains élus, la manœuvre serait tout simplement un coup de pub électoral pour celui qui sera candidat aux élections régionales de juin. Et ce au travers de la santé des français en pleine pandémie. Le tribunal administratif de Dijon a été saisi par la préfecture.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...