Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

D’jazz à la plage est de retour : rendez-vous ce vendredi 6 août au Lac Kir

Cela fait maintenant 16 ans que cet événement existe. Il est devenu le rendez-vous incontournable de l’été pour tous les amateurs de jazz : “D’Jazz à la Plage”

Le principe est simple : des vendredis musicaux qui ont lieu les vendredis du mois d’août, dans un cadre magnifique, face à la plage du lac Kir de Dijon. C’est aussi l’occasion de présenter quelques-uns des cousinages du jazz !

Le programme de D’Jazz à la plage 2021

Vendredi 6 août, à partir de 19h – After midnight (blues)

Stéphane Ickiewicz (basse)
Keith Cruiks (guitare, chant)
“Jeanmi” Bove (batterie)

Rencontre de véritables “routiers” de la scène blues régionale, le trio développe un son groovy et swinguant retraçant ainsi une longue ligne d’héritage passant par Éric Clapton, JJ Cale, Robben Ford, The Meters, Matt Schofield… jusqu’au roots de Muddy Waters ou Robert
Johnson.

Lien de l’événement Facebook

Vendredi 13 août, à partir de 19h – Quartet Crescent (jazz posthard-bop)

Éric Prost (saxophone)
Romain Nassini (piano)
Greg Théveniau (basse)
Stéphane Foucher (batterie)

Le groupe propose des compositions originales. Construites comme des suites musicales, elles évoluent entre climats post-hard-bop et atmosphères oniriques, énergiques incantations et vaporeuses ballades. Entre les quatre complices l’énergie circule avec
souplesse et leurs interactions empreintes de liberté sont servies par une maîtrise technique jamais affichée mais toujours au service de la sensibilité et de la précision.

Lien de l’événement Facebook

Vendredi 20 août, à partir de 19h – Strings on top invite Hetty Kate (jazz swing)

Olivier Truchot (piano)
Thibaut François (guitare)
Patrick Maradan (contrebasse)
Hetty Kate (chant

C’est un “string” trio comme pouvaient l’être ceux de Nat King Cole, Oscar Peterson ou encore Ahmad Jamal. Composée exclusivement d’instruments à cordes, la formule offre un univers sonore bien différent du trio pianocontrebasse-batterie le plus souvent rencontré dans le jazz. Depuis 2018, Hetty Kate, chanteuse d’origine anglo-australienne, a rejoint la formation et nous transporte avec grâce et finesse sur les sentiers du swing. À la manière de Blossom Dearie ou Peggy Lee dont Hetty Kate semble être l’honorable héritière.

Lien de l’événement Facebook

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X