25.7 C
Dijon
dimanche 25 juillet 2021

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Article

RR Crypto – Témoignage d’un investisseur dijonnais

RR Crypto est dans la tourmente depuis plusieurs semaines : cette structure basée à Longvic proposait des services de gestion de cryptomonnaies. Problème : l’argent des investisseurs a disparu.

Nous en parlions dans notre précédent article le 23 juin dernier : les investisseurs amateurs de cryptomonnaies ont reçu le 20 juin dernier un email de Vincent Ropiot, le président de RR Crypto annonçait la perte de l’intégralité de leur capital. (voir notre article)

J’Aime Dijon a rencontré Olivier, un des investisseurs dijonnais. Il témoigne sans filet sur cette affaire et sur ce qu’il a pu ressentir depuis l’annonce de la disparition de l’argent.

(interview audio disponible en fin d’article ⬇️)

J’Aime Dijon : Comment es-tu rentré dans le groupe des investisseurs de RR Crypto ?

Olivier : C’était en fin d’année 2020 : je m’intéressais à titre individuel à la cryptomonnaie et je commençais à regarder comment ça pouvait fonctionner. Comme j’ai un parcours technique dans l’informatique, ça me parlait. La crypto est un univers qui m’a séduit. A ce moment là, j’ai entendu parlé de RR Crypto par un proche. C’est lui qui m’a présenté un conseiller. J’ai donc investi une partie de mon argent dans cette structure et une autre partie “tout seul”, pour faire mes propres recherches et mes propres découvertes. C’était aussi à cette période que RR Crypto faisait beaucoup de bruit dans la région et en France, notamment grâce aux taux de rendements interessants et une rentabilité assez élevée.

J’Aime Dijon : Comment se sont passés les premiers contacts avec RR Crypto ?

Olivier : J’ai pu échanger avec un conseiller, il était disponible, nous avons eu plusieurs échanges téléphoniques. S’en est suivi un accompagnement technique pour s’inscrire en ligne sur une plateforme pour acheter de la cryptomonnaie et puis après faire un transfert sur le compte de RR Crypto pour commencer à faire travailler les fonds. Tout semblait clean et officiel puisque j’ai eu des documents  contractualisés. C’était quelque chose d’assez fiable et d’assez correct dans l’image, dans l’approche et dans la démarche.

J’Aime Dijon : A partir de quand tu as senti que quelque chose ne tournait pas rond ?

Olivier : Durant les phases de mouvements de marché en mars dernier, RR Crypto arrivait à faire des rendements assez fous alors que tout se cassait la figure. Ca m’a mis la puce à l’oreille j’avoue. Je me suis dit « soit ils sont très forts, soit il y a un truc… ». Ce qui m’a mis aussi le doute, c’est le changement de format des relevés qu’ils nous envoyaient. Dans ce relevé se trouvaient les montants des investissements et de plus-value. Ce relevé était individualisé. A partir de janvier 2021, ils ont changé le format de relevé : tout était “en commun” et je pouvais juste lire le pourcentage de mes parts dans le portefeuille de RR Crypto. Du coup, j’ai trouvé que cela rendait les choses plus opaques… et ce système permettait peut-être de maquiller certaines choses ou d’améliorer certains chiffres…

J’Aime Dijon : L’annonce de la perte d’argent remonte à fin juin, comment te sens-tu aujourd’hui ?

Olivier : Je ne me considère pas comme une victime. J’ai fait ce que j’ai fait, tout en mesurant les risques que je prenais. C’est un peu comme les jeux d’argent ou les casinos : tu dois être très au clair avec tes attentions et savoir comment tu te positionnes par rapport à ça. Le but quand on va dans un casino, effectivement, c’est de gagner de l’argent. J’étais un peu dans la même démarche mais j’avais compris que je pouvais beaucoup gagner… mais aussi en perdre beaucoup. J’ai perdu beaucoup d’argent, c’est vrai mais le risque de tout perdre était connu.

RR Crypto : encore beaucoup de zones d’ombre

J’Aime Dijon : Tu sembles prendre cette affaire avec beaucoup de recul… et pourtant, tu as investi beaucoup d’argent !

Olivier : Oui, encore une fois, tout dépend de ton état d’esprit quand tu décides d’investir de l’argent sur tel ou tel projet. On entend toute sorte de choses sur cette histoire et il y a plusieurs scénarios possibles qui pourraient expliquer cette perte énorme d’argent : Vincent Ropiot a peut-être monté une arnaque, il s’est peut-être fait arnaqué lui-même… On parle aussi d’investissements qui auraient mal tournés et il se serait fait avoir. Il a pu aussi prendre de mauvaises décisions qui ont mis la structure en difficulté… et donc par ricochet les investisseurs. Il a pu aussi maquiller la situation et faire comme si de rien n’était. En tout cas, je ne crois pas du tout au fait que Binance (la plateforme qui détient le portefeuille de RR Crypto) aurait ré-initialisé le compte de RR Crypto. Selon moi, c’est une très mauvaise explication, elle est mensongère.

J’Aime Dijon : Tu as des nouvelles de Vincent Ropiot ?

Olivier : Directement, non. Je pense qu’il se fait très discret et j’ai entendu qu’ils aurait reçu des menaces de mort. Ses proches aussi. En tout cas, ce qui est sûr : Vincent Ropiot n’est pas en cavale, comme on peut le lire un peu partout. Il a porté plainte à Beaune pour escroquerie et il a été entendu il y a quelques jours.

L’association RR Crypto est liquidée, les premières plaintes déposées à Paris vendredi dernier. Plus d’infos dans l’article de nos confrères du Bien Public.

L’histoire d’Olivier en détail…

Pour connaitre l’histoire d’Olivier dans tous les détails, notamment ses analyses sur certaines zones d’ombre de l’affaire et le montant de ses investissements, vous pouvez écouter notre interview audio. Elle dure moins de 10 minutes. Interview disponible en libre écoute.

Nicolas
Co-dirigeant de J'Aime Dijon
37,833FansJ'aime
8,585SuiveursSuivre
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X