Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Le préfet de Côte-d’Or appelle à l’économie d’eau

Des températures supérieures de 10°C aux normales de saison sont attendues cette semaine en Côte-d’Or. Avec le faible niveau des précipitations des derniers mois, la situation est préoccupante vis-à-vis du risque de sécheresse.

Le préfet a réuni ce mercredi 18 mai le comité départemental de la ressource en eau qui vise à répartir équitablement la ressource en eau entre les différents usages, à savoir l’eau potable, l’agriculture et l’industrie.

Plusieurs indicateurs confirment un éventuel risque de sécheresse pour la période estivale 2022 en Côte-d’Or. La raison : la faible recharge des nappes phréatiques pendant la dernière période hivernale, avec un déficit de précipitations moyen de 20% du 1er septembre 2021 au 31 mars 2022.

Au 15 mai 2022, les sols sont d’ores et déjà secs sur le département. L’indice d’humidité des sols est inférieur à la normale sur l’ensemble du département et particulièrement sur l’ouest (l’écart à la normale atteignant 50%).

Par exemple, la nappe de Dijon Sud (le réservoir d’eau potable pour Dijon Métropole mais aussi de la communauté de communes de Gevrey-Chambertin-Nuits-Saint-Georges) présente une recharge très faible cet hiver, de seulement 29 cm, soit 4 fois moins qu’en 2021.

Concernant les niveaux des cours d’eau, la tendance est à la baisse sur l’ensemble des stations hydrométriques. Les seuils d’alerte se rapprochent mais ne sont pas atteints.

À ce jour, la situation ne nécessite pas encore la mise en œuvre de mesures de restriction des usages de l’eau. Cependant, nous sommes tous appelés à adopter une gestion économe de l’eau.

- Publicité -
spot_img
Articles en lien
Dans la même catégorie...