Mobilité : le Grand Dijon fait fausse route !

divia bus et tram
divia bus et tram

Communiqué de presse

Le Grand Dijon a lancé un appel d’offres pour déléguer l’exploitation des services de mobilité à compter du 1er janvier 2017.

Cette délégation est d’une ampleur inédite : la mobilité proprement dite, avec le réseau Divia (bus et tramway) et les vélos, mais également le stationnement : parkings publics, stationnement payant dans la rue, fourrière. Un enjeu financier colossal de près de400 M€ sur les six années à venir.

Ces choix auront des conséquences pour tous les habitants du Grand Dijon, déjà pénalisés par la disparition de certaines dessertes, un service irrégulier et des grèves à répétition. En outre, ce sont les usagers qui doivent assumer le coût d’une fraude massive, tout en subissant de lourdes hausses de tarifs. Contrairement aux engagements, le Grand Dijon a augmenté les tarifs Divia de plus de 30 % depuis 2010 et les tarifs de stationnement dijonnais ont également bondi.

Comme on pouvait le craindre, un seul postulant a déposé une offre. Il s’agit naturellement de l’actuel exploitant du réseau, par ailleurs actionnaire d’une filiale spécialisée dans les parkings. Le profil parfait pour répondre à un cahier des charges taillé sur mesure.

Un autre opérateur national de transports publics a manifesté son intérêt mais n’a pas déposé d’offre. Trois sociétés exploitantes de parkings n’ont pu répondre en raison de l’appel d’offre unique pour toutes les prestations (mobilité et stationnement) et ont engagé des contentieux.

Le groupe Alliance et projets pour le Grand Dijon considère qu’il n’est pas souhaitable de négocier avec un seul interlocuteur en position de force pour dicter ses conditions. Le Grand Dijon ne peut s’installer dans une situation de dépendance à l’égard d’un seul prestataire omniprésent et tout puissant.

Notre groupe demande que l’appel d’offres soit déclaré infructueux et que les contrats en cours soient prolongés le temps de réexaminer toutes les solutions : régie, société publique localenouvel appel d’offres plus équitable avec plusieurs lots.

Nous tenons également à exprimer notre reconnaissance aux agents, en grande majorité dévoués, qui exercent leurs missions dans des conditions difficiles.

Emmanuel Bichot, président du groupe Alliance et projets pour le Grand Dijon, Chantal Outhier et Cyril Gaucher