fbpx
Et si c'était le moment de lancer votre potager ?
Et si c’était le moment de lancer votre potager ?
paru le 16 Mai, 2021

Et si c’était le moment de lancer votre potager ?

Et si c'était le moment de lancer votre potager ?

Article dans la catégorie

paru le 16 Mai, 2021

rédigé par

Nicolas
Co-dirigeant de J'Aime Dijon
Pas de tag sur cet article

Il est encore temps de vous lancer dans la création de votre potager.

C’est pile-poil la bonne période pour se lancer ! C’est la pleine période des semis et des plantations d’une bonne partie des légumes pour des récoltes prévues pour l’été. Seulement, il est très souvent difficile de savoir quoi faire et surtout comment le faire ! J’Aime Dijon a regroupé les conseils de pro pour se lancer dans l’aventure, sans mauvaise surprise.

Quelques conseils pour bien débuter son potager

Premier conseil : ne voyez pas trop grand ! En effet, pour ne pas se décourager, nous vous conseillons de ne pas dépasser une superficie de 10 mètres carrés, bien exposés au soleil (au minimum 6 heures d’exposition par jour) et éloignés des murs de la maison, des clôtures ou des haies.

Au niveau de l’organisation de votre potager, il est recommandé d’y réfléchir et de poser son plan sur papier. Il est important de bien disposer vos plantations pour que les hauts plants ne fassent pas de l’ombre aux autres.

Pensez également à amender la terre (c’est-à-dire améliorer sa qualité agricole) avec de la matière organique, comme du compost, du fumier, du terreau de feuilles ou de la tourbe. Sachez aussi qu’il existe un guide du jardinage au naturel et du compostage à retrouver sur le site internet de Dijon-Métropole trionsnosdechets-dijon.fr.

En fonction des légumes que vous attendez, un arrosage pourra être nécessaire tous les jours. Ces arrosages sont à effectuer tôt le matin ou tard le soir. Jamais en pleine journée en plein soleil !

Enfin, pour une récolte satisfaisante, privilégiez des légumes qui poussent vite et facilement, comme les tomates, les salades ou les plantes aromatiques. La courgette est aussi un légume “facile” à faire pousser, il faudra juste penser à pailler les pieds pour limiter l’arrosage en été.

Avez-vous pensé aux jardins partagés ?

Les jardins partagés ont fleuri un peu partout dans la ville de Dijon. Ils permettent à celles et ceux qui n’ont pas de terrain personnel de jardiner et de cultiver leurs propres fruits et légumes. C’est aussi un endroit où l’entre-aide est possible. En effet, le jardin partagé est un projet collectif qui favorise les rencontres et la convivialité. Les néo-jardiniers sont alors accompagnés et peuvent demander des conseils aux jardinier les plus aguerris.

Plusieurs jardins partagés sont ouverts, comme :

  • le jardin du Mont des Muses, au 33 rue de Montmuzard (dans le quartier Montmuzard). Contact : l’association du Jardin du Mont des Muses ou Latitude21.
  • le jardin du parc des Argentières, dans le parc des Argentières (dans quartier Université). Contact : l’association des habitants du quartier Université de Dijon.
  • le jardin des Locos, allée des Savonniers (dans le quartier Varennes-Toison d’Or-Joffre). Contact : l’association du jardin des Locos
  • le jardin de Mont Chapé, square Darius Milhaud (dans le quartier Montchapet). Contact : la MJC-Centre Social Montchapet.
  • le jardin Montjardin, allée Guillaume Apollinaire (dans le quartier Montchapet). Contact : la MJC-Centre Social Montchapet.
  • le jardin des Apothicaires, rue Sainte-Anne (au centre-ville). Contact : l’association Engrainage
  • le jardin du Tempo, rue Maurice Ravel (dans le quartier Chevreul-Parc). Contact : le centre social et culturel Le Tempo
  • le jardin Boutaric, rue Boutaric (dans le quartier des Grésillles). Contact : Zutique Production
  • le jardin Castelnau, 7 rue Castelnau (dans le quartier des Grésillles). Contact : Zutique Production
  • le jardin des Kiwis, attenant au terrain de sport (dans le quartier des Grésillles). Contact : la MJC des Grésilles
  • les jardins d’Eugène, 31 boulevard Eugène Fyot (dans le quartier des Bourroches). Contact : la MJC des Bourroches
  • le jardin du Cèdre Bleu, allée de Grenoble (dans le quartier Fontaine d’Ouche). Contact : la Maison-Phare
  • le jardin de la Cras, chemin de la Cras (dans le quartier Fontaine d’Ouche). Contact : la Maison-Phare


D'autres articles en lien

rédigé par

Nicolas
Co-dirigeant de J'Aime Dijon