23.2 C
Dijon
dimanche 25 juillet 2021

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Article

J’Aime Dijon, partenaire des Ateliers Sportunit : canoë-kayak

Gratuits, ouverts à toutes et à tous pour faire du sport en famille ou entre amis.

Les Ateliers Sport organisés par Sportunit font la promotion des clubs et associations sportives de Dijon, en vous faisant découvrir gratuitement et pratiquer différents sports tout au long de l’année.

Samedi 3 juillet, rendez-vous au Lac Kir pour un atelier canoë-kayak !

Gratuit et ouvert à tous, en famille ou entre amis à partir de 8 ans, de 10h à 13h et de 14h à 17h.

En partenariat avec l’ASPTT Dijon Canoë-Kayak

Lien de l’évènement : https://www.weezevent.com/ateliers-sport-canoe-kayak-inscriptions-gratuites

 

L’histoire du canoë et du kayak se confond avec la nuit des temps.

Les embarcations légères, propulsées à l’aide d’une pagaie, ont constitué dès l’antiquité un moyen de déplacement appréciable. Beaucoup de civilisations antiques (égyptiennes, aztèques, asiatiques, africaines…) relatent dans leurs peintures ou sculptures, l’utilisation d’embarcations pour les besoins de la pêche, de la chasse ou du transport des marchandises et des personnes.

Les modes de construction et les matériaux utilisés ont été différents : technologie de creusage ou brûlage pour le bois, technologie déformative pour l’utilisation des écorces, technique de construction et d’assemblage pour l’utilisation des peaux, des roseaux, etc.

Le canoë a été inventé à différentes époques par différentes civilisations. La paternité du canoë ouvert est à attribuer aux indiens du Canada qui le construisaient en écorce de bouleau. Le «canoë» esquimau s’appelle un umiak. Il est constitué d’une peau tendue sur une armature de bois. Les canoës ont des caractéristiques similaires : ils servent surtout au transport des marchandises et des personnes. Le moyen de propulsion est toujours une pagaie simple ou une perche s’appuyant sur le fond. La position de l’utilisateur est à genoux, accroupie, debout ou assise.

Le kayak répond également à une utilisation spécifique. Réservé à la chasse en mer, il est plus petit, ponté, manié à la pagaie double. Le kayak est d’origine typiquement esquimaude. La position dans le bateau est assise.

Le développement du Canoë-Kayak en France

Dès la découverte du Canada par Jacques Cartier en 1535, des canoës indiens ont été importés en Europe. Un croquis en couleur a été retrouvé à la bibliothèque nationale décrivant le canoë servant au Roi Louis XV à Versailles.

La pratique de loisir se développe en Europe vers le milieu du XIXe siècle.

La conquête des rivières françaises commence en 1925. La majorité des rivières françaises a été ouverte avant 1950. Les bateaux étaient alors en bois ou entoilés. Le polyester stratifié n’est apparu qu’en 1954 et a vite fait l’unanimité par ses qualités de résistance.

La conquête de la mer fut elle aussi très liée au développement du matériel qui grâce à des évolutions permanentes dès le début du XXème siècle permis de se déplacer plus vite et plus longtemps partout en Europe. Cependant en France la multitude de rivières ainsi qu’une réglementation restrictive limita le développement de la pratique du kayak de mer dans un premier temps. C’est grâce au contact avec les pagayeurs des autres pays européens que le kayak de mer se développa largement vers 1980.

Source : https://occs.clubeo.com/page/historique-du-canoe-kayak.html

37,833FansJ'aime
8,585SuiveursSuivre
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X