Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Illumination de la rue de la Liberté : votez pour le plus beau projet

Le 17 février dernier la ville de Dijon avec la Caisse des Dépôts et EDF, lançait un appel à idées pour mettre en lumière la rue de la Liberté.

Aujourd’hui l’heure du choix a sonné et vous êtes invités à choisir, parmi les 9 projets finalistes, votre préféré.

Le prix coup de cœur du public sera attribué grâce au vote numérique ouvert jusqu’au 11 juin prochain. Un tirage au sort permettra à 60 internautes de gagner une ampoule couleur musicale wifi.

Concours d’idées Mise en lumière de la rue de la Liberté

Participez au jeu du Prix Coup de Coeur du Public en sélectionnant votre projet préféré parmi :

  • Panorea Loli « la lumière des siècles »
  • Light Computing Service « At Lucem »
  • Agence Timothé Toury « Polychromie »
  • Urban Practice « floraison lumineuse »
  • Godart et Roussel Architectes « liberté je dessine ton nom »
  • Glowee « illuminons la liberté grâce à la mer »
  • Vinci énergies & agence Lumière « liberté j’écris ton nom numérique »
  • Distylight « ligne lumineuse »
  • Jean-Baptiste Guerlesquin « là-haut, la nuit »

Pour voter c’est ici participer au vote .
Il faudra vous connecter à votre compte « MyDijon » ou en créer un si vous n’en avez pas

Résumé des projets retenus

Avec « la lumière des siècles », Panorea Loli nous propose une promenade dans l’histoire avec une lecture historique de la ville. Un voyage au travers 4 ambiances différentes pour 4 périodes : le Moyen-âge, la Rennaissance, le Néo-classicisme et le Modernisme.Création d’une identité dynamique contemporaine à l’image de la vitalité de la cité

Interactivité comme fil conducteur pour le projet de l’équipe de Light Computing Service avec « At Lucem ». Application pour tous afin de proposer des tableaux lumineux au cœur de la ville, déclenchement de mise en lumière dynamique spécifique, jeux… Le tout à base de lanternes interactives multifonctions.

Avec « Polychromie », l’agence Timothé Toury a choisi de souligner et de mettre en lumière la grande diversité de l’architecture de la ville. Maisons à colombage du Moyen-âge, bâtiments du XVIIe siècle, du XVIIIe siècle ou de style classique et art déco. Utilisation de toutes les nouvelles technologies de valorisation des bâtiments pour proposer un parcours coloré dans l’histoire architecturale de la rue de la Liberté.

Le projet « Floraison lumineuseuse » de Smart Lighting pense la rue de la Liberté comme une partition de musique avec des évènements ponctuels et linéaires qui se modifient dans le temps et dans l’espace. Des ambiances variées à base de projections selon les saisons, l’heure et le flux.

« Liberté, je dessine ton nom » c’est le nom donné au projet de l’agence d’architectes Godard + Roussel. Un ruban « LED » serpentant le long de la rue de la Liberté, zigzagant à son gré pour dessiner le contour d’une place, se déployer en mât pour projeter sa lumière sur la Maison au Trois Pignons ou là ense transformer en banc devant la place François Rude. Interactivité, biodiversité avec l’ajout d’arbres et convivialité. À noter un hommage à Alain Millot, ancien maire de Dijon.

Biomimétisme, biologie synthétique et bioréacteurs, avec « illuminons la Liberté grâce à la mer », Glowee propose simplement à la ville de Dijon d’être pionnier matière de révolution lumineuse et de transition énergétique. Rien que ça ! Un projet s’étalant jusqu’en 2024.

Multimédia urbain, interaction avec le public, projections numériques et artistiques, mises en lumière architecturales et animations sonores. Le projet « Liberté j’écris ton nom numérique » de Vinci Énergies & Agence Lumière propose un projet autour d’une scénographie féérique pour rêver, imaginer et créer la cité connectée de demain. Et offrir à ses habitants de nouvelles convivialités nocturnes.

Relier le Palais des Ducs à la Porte Guillaume via un parcours sous forme d’un fil lumineux pour découvrir histoire et architecture de la ville au travers une expérience ludique et informative. Application développé en partenariat avec le Jeu de la Chouette, LiFi (transmission de l’information par la lumière) ou encore réalité augmentée pour faire renaitre des éléments ayant disparus du paysage dijonnais. C’est la promesse de Distylight avec « le fil lumière ».

Jean-Baptiste Guerlesquin propose avec « Là-haut, la nuit » une installation lumineuse qui évolue au rythme du patrimoine architectural de la rue de la Liberté. Il propose de jouer avec les longues perspectives pour accompagner notre regard jusqu’au Palais des Ducs. Il propose de s’inspirer de la chouette de Dijon, emblème de la ville, pour les motifs des luminaires qu’il veut au design contemporain.

Quels seront les projets de mise en lumière retenus ?

Neuf très beaux projets qu’il faudra départager. Cinq prix dotés de primes récompenseront les lauréats. Le 14 juin 2017, un jury se réunira pour délibérer et décerner un Grand Prix Mise en lumière de la rue de la Liberté et trois prix complémentaires : le Prix de l’innovation technologique, le Prix de l’innovation environnementale et celui de la mise en valeur artistique et patrimoniale.

Attention, le prix du public pourra ne pas être le reflet du projet choisi par la municipalité. Point intéressant du réglement : la mairie pourra également choisir les meilleures idées de chaque projet pour la réalisation. On pourra donc avoir au final quelque chose de complètement vidé de la substance du projet de départ.

Dites-nous en commentaire quel est votre projet préféré.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...