Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Festival Image Sonore 2021 : la sélection du directeur du festival

5 grandes soirées sous les étoiles, 3 lieux incontournables, une vingtaine d’artistes : Serge Meyer, le directeur du festival Image Sonore nous livre sa sélection pour l’édition 2021.

Le festival se tiendra sur 5 jours : les 17, 21, 22, 23 et 24 juillet 2021. Plus d’infos sur le site du festival. Mais si il ne fallait choisir qu’un seul jour ? Voici les conseils du directeur du festival Image Sonore, Serge Meyer.

Samedi 17 juillet

Dominik Eulberg a décidé de venir jouer au festival pour l’édition 2021. Ce grand compositeur de musique électronique allemand nous fera découvrir sa musique au Théâtre des Roches d’Alise-Sainte-Reine. Dominik Eulberg écrit la musique électronique d’une façon étonnante et très caractéristique : il vit dans la nature et s’en inspire pour composer sa musique. C’est ce qui donne une touche si particulière à ses compositions.

 

Mercredi 21 juillet

Si il fallait retenir un spectacle pour cette soirée : les grands mapping du festival. Ce sont des grandes projections qui donnent vie au bâtiment du MuséoParc Alesia. Ces images sont animées en fonction des scénarios, qui dépendent eux-mêmes de la musique. C’est un spectacle à ne pas louper !

Jeudi 22 juillet

2 artistes sont a retenir. Le premier : NTO, un DJ marseillais, sort son nouvel album très prochainement. Il se produit au MuseoParc Alesia. L’autre artiste à découvrir : Sarah Kreis, qui vient d’Allemagne. Cette jeune et talentueuse productrice propose une musique électronique très douce à découvrir sur Arte Concerts.

Vendredi 23 Juillet

C’est la double surprise du festival. La première : Thylacine n’a été programmé que récemment. C’est annoncé nulle part, c’est une exclusivité J’Aime Dijon : ce sera au cours du festival Image Sonore que Thylacine proposera pour la première fois son nouveau spectacle, un show complètement nouveau.

Autre surprise à ne pas manquer : Sama Abdulhadi, première productique de musique électronique qui vient de Palestine. Sama Abdulhadi a eu une histoire assez particulière cette année : elle est allée en prison après avoir joué de la musique électrique près d’une mosquée. C’est un de ses seuls concerts qu’elle donnera en Europe cet été. A ne pas manquer.

Samedi 24 juillet

Les artistes à ne pas manquer, sans nul doute, serait Hermine Horiot (joueuse de violoncelle) qui sera sur scène avec la complicité de Nadia Struiwigh (compositrice de musique électronique australienne). L’association de musique classique et de musique électronique est vraiment étonnante, déroutante et captivante à la fois. Hermine Horiot l’a expliqué dans notre article.

La billetterie est encore ouverte !

Il reste encore quelques places pour vous rendre au festival ! Rendez-vous donc à la billetterie en ligne !

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X