Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Elvis, ski, couvre-feu : l’actu en bref du jeudi 21 janvier 2021

Il a demandé l’attention sincère de la préfecture de Côte d’Or sur son dossier. Elvis, lycéen jugé comme un élève « brillant » du Castel à Dijon, était à la télévision hier soir pour témoigner de sa situation. Elvis, d’origine kosovar, est arrivé en France en 2012 et est désormais menacé d’expulsion, tout comme sa famille. Une pétition est en ligne sur change.org, avec déjà plusieurs dizaines de milliers de signatures de soutien.

https://www.change.org/p/france-aidons-elvis-bajrami-a-rester-en-france-avec-sa-famille-et-finir-ses-%C3%A9tudes?redirect=false

La triste nouvelle pour les stations de ski du Jura, et pour vous aussi, si vous aviez prévu de quitter Dijon pour aller skier en février. Les remontées mécaniques ne seront pas réouvertes le mois prochain. Le Secrétaire d’Etat au tourisme a indiqué que le secteur allait plutôt vers une saison blanche, malgré une météo cette année idéale en station.Le couvre-feu pourrait-il être suspendu après 18h pour ceux qui veulent faire du sport ? Deux sénateurs de Côte d’Or ont interpellé Jean Castex dans une lettre cosigné par quelques 73 sénateurs au total. Ils souhaitent l’autorisation de la pratique d’activité physique individuel en plein air.

Une info qui pourrait faire monter Dijon dans le classement des villes au top de la junkfood. Burger King pourrait débarquer rue la liberté à Dijon. L’enseigne venu des Etats-Unis a déposé une demande de permis de construire, en lieu et place de Bio’C’Bon, fermé depuis un peu plus de deux ans. Burger King a déjà ouvert ses portes à Chenôve et à Saint-Apollinaire. Reste à savoir si le permis de construire sera validé.

Beaune n’accueillera plus le Festival du film policier. L’édition 2020 avait déjà été annulé avec l’arrivée du covid l’an dernier, rebelotte en 2021. Pire, le divorce est officiellement consumé pour les prochaines années. Le directeur du festival a lancé son appel, désireux de trouver une ville pour accueillir 35 années de films policiers. Mais il a déjà prévenu, en piquant un peu Beaune, qu’il souhaitait une ville qui aimait le cinéma.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...