Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

La ville de Dijon lutte contre les crottes de chien

Il n’y a rien de plus énervant que de marcher dans une m**** crotte de chien qui se trouve sur le trottoir. La Ville de Dijon entend bien verbaliser les maitres négligeants.

Prévention, renforcement des moyens mis en œuvre mais aussi lutte concrète contre les incivilités… Dijon ne manque par d’imagination pour tenter d’éradiquer ce fléau : la municipalité redouble d’efforts chaque année pour maintenir un haut niveau de propreté. En 2017, la ville de Dijon lançait une campagne d’envergure pour dire stop aux mégots, canettes, papiers gras, chewing-gums ou déjections canines abandonnés sur l’espace public. Cette année, la guerre est déclarée aux crottes de chiens abandonnées par les maitres négligeants.

Ces incivilités ont augmenté ces derniers mois, notamment en ce qui concerne les déjections canines. Avec le confinement et le couvre-feu, les rues sont moins fréquentées et certains propriétaires de chiens se sentent moins « observés » par les passants.

Elle a pour but de renforcer la prise de conscience et le civisme des maîtres mal « éduqués » qui ont obligation de ramasser les déjections de leur animal sur le domaine public et rappeler que tout contrevenant risque une verbalisation.

Caniparc ou ou canibox : les solutions ne manquent pourtant pas !

125 parcs et jardins sont répartis sur 825 hectares : Dijon dispose de nombreux sites où l’on peut emmener son chien, à condition de le tenir en laisse (comme sur tout l’espace public).
13 caniparcs, aussi appelés espaces d’ébats, sont spécialement dédiés aux chiens. Ces enclos où les chiens peuvent courir librement sont nettoyés manuellement deux fois par semaine par le service municipal des espaces verts. La surface des caniparcs varie de 25 à 1 800 mètres carrés.
Les 13 caniparcs sont situés : Parc des Carrières Bacquin, Parc du Château de Pouilly, Parc du Drapeau, Parc des Grésilles, Parc du Suzon, Square Darius Mihaud, Square des Billetottes, Square des Petites Roches, Square des Saunières, Square du Volnay, Square Montchapet, Square Pascal et Square rue de l’Ile.

Si par malchance votre animal éprouve le besoin de se soulager avant d’arriver au caniparc, il est primordial de se munir d’un ou de plusieurs sacs pour ramasser les déjections. La ville de Dijon a mis en place des distributeurs de sacs à crottes. 144 totems (canibox), équipés chacun d’une liasse de 75 sacs (sacs à dogs) ont été déployés progressivement au centre-ville et dans les quartiers de Dijon : il y en a 26 rien qu’en centre-ville.

Ne pas ramasser la crotte de son chien = 135 euros d’amende

Depuis le 11 décembre 2020, le nouvel article R.634-2 du code pénal modifie les sanctions liées à ce type d’infraction (tout comme le dépôt d’un sac d’ordures hors emplacements, le jet d’un mégot ou d’un masque, le fait de cracher ou d’uriner…). ll s’agit désormais d’une contravention de 4e classe punie d’une amende forfaitaire de 135 euros, à régler dans un délai de 45 jours ou 60 jours par Internet. Elle peut être majorée à 375 euros (en cas de paiement après 45 jours ou 60 jours selon le mode de règlement). À Dijon, les agents de la brigade verte et de la police municipale sont habilités à verbaliser.

D’autres infos sont disponibles sur le site de la Ville de Dijon (dijon.fr)

 

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X