Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Coronavirus : le nombre d’élèves contaminés franchit la barre des 15.000. Et à Dijon ?

Le nombre d’élèves contaminés par le coronavirus a bondi en une semaine, passant de 9.000 à plus de 15.000, a annoncé vendredi le ministère de l’Education nationale.

15 484 élèves ont été contaminés sur un total de 12 400 000, soit un taux de 0,13%, précise le ministère dans un communiqué. Côté personnels, le nombre de personnes contaminées est également en hausse de 1 106 à 1 809, soit un taux de 0,16%.

Sur l’ensemble du territoire, à l’exception de La Réunion actuellement en vacances, 2 018 classes (contre 833 il y a une semaine) sont fermées sur 528 400, et 80 structures scolaires sur 59 967, dont 63 écoles, 11 collèges et 6 lycéens.

A Dijon, 278 élèves ont été déclarés positifs sur 71 764 élèves, soit 0.10 %. Concernant le personnel, toujours à Dijon, 23 sont déclarés positifs au Covid sur 26 793, soit 0.09 %. 21 classes sont fermées  sur 11 506 (1er et second degré) soit 0.19 %.

8 classes sont fermées en Côte d’Or

  • 6 en école : une classe à l’école maternelle Les échaliers de Beaune, une à l’école maternelle de Cessey-sur-Tille, une à l’école primaire Alix Providence, une à l’école Saint Bernard de Chatillon-sur-Seine, une à l’école maternelle Victor Hugo de Dijon, et une à l’école maternelle de Lamarche sur Sâone
  • 1 en collège : une classe au collège Christiane Perceret de Semur-en- Auxois
  • 1 en lycée : une classe du lycée Etienne-Jules Marey de Beaune

 

Face à la progression de l’épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex a donc annoncé jeudi soir un nouveau confinement de quatre semaines à partir de vendredi pour seize départements, dont Paris et sa région. La Côte-d’Or n’est pas concernée.

Comme à l’automne, les écoles et collèges resteront ouverts normalement, à l’exception des lycées qui basculeront tous en « demi-jauge ». Une décision défendue vendredi par Jean-Michel Blanquer qui a insisté sur le fait que l’école ne serait jamais « une variable d’ajustement ». « Il y a un risque de catastrophe éducative mondiale à cause de cette épidémie. Ce que nous sommes en train de faire c’est d’éviter à la France cette catastrophe », a-t-il souligné sur BFM TV-RMC. « En Angleterre, ils ont perdu 20 ans de lutte contre les inégalités sociales en une année ».

Afin de prendre en compte les « problèmes de la jeunesse » en termes de manque « d’activités physiques, de risque de sédentarité et de déprime », les gymnases « pourront rouvrir » et la piscine en temps scolaire va « redevenir possible », a confirmé Jean-Michel Blanquer.

Concernant les 2 000 classes fermées, « c’est un chiffre qui reste raisonnable », a-t-il estimé, précisant que le remplacement de professeurs contaminés était assuré à 94%.

Le nombre de tests salivaires devait atteindre hier soir les 250 000 réalisés et les 300 000 proposés, a-t-il ajouté. « Ces résultats nous donnent un taux de contamination en moyenne d’environ 0,5% (…) C’est un taux élevé, ça reste un taux raisonnable, d’autant plus que quand on les repère on casse la chaîne de contamination. »

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X