J'aime Dijon

Infos & good mood

Biscrocamp : un concept unique de halles gourmandes itinérantes

C’est un nouveau né dans le paysage de la gastronomie. Le Biscrocamp inaugure un nouveau concept unique en France : des « halles gourmandes itinérantes ».

Il réside dans les yeux de Matthieu Honnorat cette lueur caractéristique des personnes qui n’ont jamais cessé de se réinventer. Après avoir été directeur de Shop in Dijon, puis du Village gastronomique, il se lance dans une nouvelle aventure début 2023. Son objectif ? Redynamiser le lien social des villages, fidéliser les salariés et les clients dans les entreprises et apporter une offre gastronomique alternative dans les événements. « 21.000, c’est le nombre de communes dépourvues de commerces en France. Soit 62% des communes… Il fallait réveiller tout ça », confie Matthieu. C’est le début du Biscrocamp.

Biscrocamp : un concept unique de halles gourmandes itinérantes
Matthieu Honnorat, fondateur du Biscrocamp. Crédit Photo : Jonas Jacquel

Un concept unique en France

Ce lundi, dans les jardins de Plombières-lés-Dijon, a été inauguré le Biscrocamp (un savant mélange de « bistrot », « croquer » et « camp »). Ce concept unique en France se présente comme un village de restaurateurs composé de 6 à 8 stands avec un bar en son centre. Ces comptoirs nomades sont mis à disposition des professionnels de la gastronomie. Ces restaurateurs ont pignon sur rue et peuvent donc présenter leurs recettes typiques selon les envies des convives. Ici, pas d’entrée à payer, mais bien un kit de vaisselle réutilisable qui permettra de faire le tour des stands pour se servir en système buffet. Dans la lignée des Food-Court, le Biscrocamp enrichit l’offre actuelle en proposant des Halles Gourmandes Itinérantes dans les grandes capitales – avec quand même une différence de taille : ce sont elles qui viennent directement dans vos communes et vos entreprises.

Ce soir-là, les convives de l’inauguration ont pu déguster les mets savoureux des ambassadeurs du Biscrocanp à l’instar de l’Amour du chou, Foodies, Sole di Sicilia, My Buddha, Maison Dansard et le Rougail.

La Côte-d’Or comme point de départ de l’aventure

Avec la notoriété de ses vignobles, la qualité de son offre gastronomique et touristique, la Bourgogne offrait au Biscrocamp un magnifique berceau pour sa naissance. Sa croissance est prévue en deux temps : d’abord la Côte-d’Or avec ses 4.600 entreprises, ses nombreux villages typiques et ses nombreuses manifestation sportives et événements… Ensuite, le Biscrocamp a pour vocation de prendre la route en s’ouvrant sur toute la région, puis au-delà en adaptant ce nouveaux concepts aux spécificités des régions françaises.

Une première réussie pour Matthieu Honnorat qui a parfaitement réussi à faire revivre les madeleines de Proust de notre enfance avec ces fêtes champêtres pleines de convivialité. Longue vie au Biscrocamp.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
Du même auteur...

[octup_ad]