Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Ban bourguignon : le rappeur dijonnais Greg Frite veut revisiter ce monument !

Le ban bourguignon

Pour Wikipédia et selon l’historien local Jean-François Bazin, le ban bourguignon est né en 1905 dans un bar du quartier Montchapet Dijon.

Il s’est ensuite diffusé lors de l’organisation de fêtes de bienfaisance par l’association NPSFQQA (Ne Pas S’en Faire Quoi Qu’il Arrive) sous le nom de « Ban de Montchapet ».

Après avoir disparu pendant la Seconde Guerre mondiale, il est repris pendant les fêtes de la Vigne, se répand dans toute la Bourgogne et prend son nom actuel de « Ban bourguignon« . (Source Wikipédia)

Le ban bourguignon est aujourd’hui un hymne régional connu de tous les Bourguignons et prend vie à l’occasion de moments festifs et joyeux. Synonyme de bonne ambiance bourguignonne, il rassemble et fait partie  de la mémoire collective des bourguignons.

Greg frite souhaite revisiter le ban bourguignon

Le rappeur dijonnais Greg Frite a souhaité s’en inspirer pour écrire une chanson mettant à l’honneur l’art de vivre dijonnais, sa culture, ses sports, sa gastronomie, son patrimoine et, évidemment, ses habitants. Le phrasé de Greg Frite trouve ses origines dans le rap caraibéen et contraste naturellement avec le ban bourguignon tel que les bourguignons le connaissent : pour que cet hymne centenaire trouve un nouveau souffle il souhaite fédérer toutes les énergies locales et promouvoir  les  lieux  emblématiques  de  la  ville  de  Dijon  :  bâtiments,  places,  parcs  et  jardins, commerçants, …

Ban pour Dijon

Pour en savoir plus le projet « Ban pour Dijon » et soutenir celui-ci, rendez-vous sur Graines de start.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...
X