Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

3 voitures-radar arrivent en Côte-d’Or

La préfecture de Côte-d’Or annonce la mise en service le 15 mars prochain de 3 voitures-radar sur les routes du département.

Le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d’Or Fabien Sudry a fixé le mardi 15 mars prochain comme date de mise en service des 3 voitures-radar qui sillonneront les routes du département de la Côte-d’Or. Au total, 19 voitures-radars seront déployées sur les routes de Bourgogne-Franche-Comté.

Les itinéraires et plages horaires de contrôle de ces voitures-radar seront fixés par les services de l’État, sur les routes où il y a le plus d’accidents. Elles contrôleront les véhicules qu’elles croiseront et ceux qui les doublent.

Pour vous rassurer, les entreprises prestataires ne sont pas rétribuées au nombre d’infractions relevées. En effet, le conducteur de la voiture-radar n’a pas la vue sur les données de constatation des excès de vitesse.

De même, l’entreprise titulaire du marché ne peut ni accéder aux clichés de verbalisation, ni connaître le nombre d’infractions constatées par le biais des véhicules dont elle a la charge durant leur activité opérationnelle.

Une fois flashé, que se passe-t’il ?

Les données relevées par les voitures-radar sont envoyées de façon cryptée aux officiers de police judiciaire en charge de la verbalisation Ces officiers de police judiciaire, qui constatent et valident l’infraction, sont les mêmes que pour les radars fixes et les voitures- radar encore pilotées par des forces de l’ordre : il s’agit des policiers et gendarmes du Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR) au sein du Centre national de traitement (CNT) situé à Rennes.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...