J'aime Dijon

Infos & good mood

Une partie du Muséum national d’Histoire naturelle se délocalisera à Dijon

Dijon a été choisie pour accueillir une partie des collections du Muséum national d’Histoire naturelle, parmi 38 villes candidates. Le projet devrait coûter autour de 70 millions d’euros.

En 2027, le pôle décentralisé du Muséum national d’Histoire naturelle devrait ouvrir ses portes à Dijon. En effet, François Rebsamen, maire de Dijon et Président de Dijon Métropole, a affirmé auprès de nos confrères de France 3 Bourgogne-Franche-Comté (suivre le lien) que Dijon a bien été retenue pour accuillir le site.

« Il y a encore une procédure à mettre en place pour la validation de ce choix. Nous sommes heureux que ce soit à Dijon, c’est encore une preuve de notre dynamisme et de notre rayonnement », confie François Rebsamen auprès de France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Une autre ville, dans l’Essonne, était en lice face à Dijon pour accueillir le lieu : Ris-Orangis. Les élus de la ville ne cachent pas leur déception concernant cette décision. Au total, ce furent 39 candidatures déposées auprès du conseil d’administration du Muséum, dont le critère principal était que la ville soit « idéalement à deux heures de la capitale en transports en commun, afin que les collections restent accessibles aux visiteurs scientifiques ». Villeneuve-d’Ascq était également concurrente face à Dijon.

Coût du projet : 70 millions d’euros

Ce grand projet est estimé à au moins 70 millions d’euros, une somme importante, mais nécessaire pour contenir une partie des 67 millions des spécimens du Muséum national d’Histoire naturelle dont celles conservées « en fluides » (les invertébrés marins entre autres). Il devrait faire environ 20.000 mètres carrés. Selon Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, le nouveau Muséum devrait prendre la place de l’ancienne usine Parker, située non-loin de Longvic.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...

[octup_ad]