fbpx

Maladie de Lyme : la Bourgogne-Franche-Comté la plus touchée par ces dangereuses tiques

Maladie de Lyme : la Bourgogne-Franche-Comté la plus touchée par ces dangereuses tiques
paru le 2 Mai, 2021
Maladie de Lyme : la Bourgogne-Franche-Comté la plus touchée par ces dangereuses tiques
Maladie de Lyme : la Bourgogne-Franche-Comté la plus touchée par ces dangereuses tiques

Article dans la catégorie

paru le 2 Mai, 2021

rédigé par

Romain

Des tiques porteuses d’agents pathogènes peuvent transmettre la maladie de Lyme et sont surtout présentes dans certaines régions de France.

Le symptômes sont multiples : épuisement, paralysie, atteintes cardiaques ou neurologiques… La maladie de Lyme est redoutée et peut s’attraper après une piqûre de tique, notamment dans les forêts et zones naturelles.
L‘Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) a publié une étude sur les agents infectieux de ce dangereux acarien qui circule surtout sur la façade Est du pays.

Plusieurs régions très touchées, et notamment… la Bourgogne-Franche-Comté.

Selon cette étude, plusieurs régions françaises sont très touchées par des tiques potentiellement porteuses d’agents pathogènes. C’est la Bourgogne-Franche-Comté qui est la plus concernée, avec plus de 43% des tiques analysées porteuses d’un agent pathogène.

Viennent ensuite les régions Auvergne-Rhône-Alpes (37%), Provence-Alpes-Côte d’Azur, PACA (36%), Grand Est (35%), Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine (32%), et Ile-de-France (33%).
La façade ouest du pays est clairement moins touchée par le phénomène : Centre-Val de Loire (27%), Bretagne (18%), Normandie (21%), Pays de la Loire (19%).

Les piqûres explosent dans les jardins de particuliers

L’étude montre également un changement dans les lieux de piqûres.
Entre 2017 et 2019, 28% des personnes se sont fait piquer dans un jardin privé en France. Le taux des piqûres dans ce lieu est passé à 47% entre mars et avril 2020 sur l’ensemble du territoire métropolitain.
Face au risque de piqûres dans les jardins privés, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement a lancé une nouvelle étude réalisée dans la région de Nancy.

À partir d’un kit de prélèvement transmis à des foyers volontaires de la ville de Nancy et des communes voisines, plus de 200 jardins vont être investigués et vont permettre à des citoyens volontaires de participer à des recherches sur la présence de tiques.

rédigé par

Romain

à lire

L’info du matin du mardi 11 mai 2021

Le week-end de l'Ascension sera synonyme de circulation difficile sur les grands axes du pays, d'après Bison Futé. Dans le sens des départs, ces difficultés de circulation vont apparaitre à partir de mercredi après-midi jusqu'à la matinée de jeudi. Plus d'infos dans...

Le calendrier détaillé du déconfinement qui commence le 19 mai

Les services du Premier ministre ont dévoilé ce lundi 10 mai les détails du déconfinement et de la réouverture de plusieurs lieux à partir du 19 mai.   A partir du 19 mai couvre-feu décalé à 21 heures télétravail maintenu rassemblements de plus de 10 personnes...

Week-end de l’Ascension : les routes seront chargées

Le week-end de l'Ascension sera synonyme de circulation difficile sur les grands axes du pays, d'après Bison Futé. Dans le sens des départs, ces difficultés de circulation vont apparaitre à partir de mercredi après-midi jusqu'à la matinée de jeudi. Dans le sens des...

Chouette Automobile, un nouveau concept à Longvic

Aujourd’hui, pour vendre votre véhicule, vous disposez de plusieurs solutions, plus ou moins efficaces : petite annonce dans le journal, sur internet, via un garage, un concessionnaire… Autre solution : Chouette Automobile qui vient d’ouvrir, 6D rue Aristide Briand à...

Mots clés

Partager