J'aime Dijon

Infos & good mood

Élections législatives 2024 – Résultats (2nd tour) en France et en Côte-d’Or

Voici les résultats en France et en Côte-d’Or du second tour des élections législatives 2024.

Ce dimanche 7 juillet 2024, les Français ont voté au second tour des élections législatives pour choisir leurs représentants à l’Assemblée nationale.

Selon l’estimation Ipsos-Talan à 22 h 19, le Nouveau Front populaire arrive en tête et aucun bloc n’obtient la majorité absolue.

En Côte-d’Or, les candidats NFP Océane Godard (PS), Catherine Hervieu (Les Écologistes) et Pierre Pribetich (PS) remportent les première, deuxième et troisième circonscriptions.

- Publicité -

Les estimations en France (Ipsos-Talan à 22 h 19)

  • Nouveau Front populaire : 177 à 192 sièges
  • Ensemble pour la République : 152 à 158 sièges
  • Rassemblement National et alliés : 138 à 145 sièges
  • Les Républicains – Divers droite : 63 à 67 sièges
  • Divers gauche (hors NFP) : 14 sièges
  • UDI – Divers centre : 7 sièges
  • Autres : 9 à 10 sièges

Le taux de participation est de 67,1 %, contre 46,23 % en 2022.

Les résultats en Côte-d’Or

Première circonscription (résultats définitifs)

  • Océane Godard (Parti socialiste – Nouveau Front populaire) : 37,15 % (élue)
  • Didier Martin (Renaissance – Ensemble pour la République) – député sortant : 34,36 %
  • Cyline Humblot-Cornille (Rassemblement national) : 28,49 %

Pour rappel, la première circonscription correspond aux cantons de Dijon V, Dijon VI, Dijon VII, Fontaine-Lès-Dijon.

Deuxième circonscription (résultats définitifs)

  • Catherine Hervieu (Les Écologistes – Nouveau Front populaire) : 53,63 % (élue)
  • Tatiana Guyenot (Rassemblement national) : 46,37 %

Pour rappel, la deuxième circonscription correspond aux cantons d’Auxonne, Dijon I, Dijon III, Dijon VIII, Fontaine-Française, Mirebeau, Pontailler-sur-Saône.

Troisième circonscription (résultats définitifs)

  • Pierre Pribetich (Parti socialiste – Nouveau Front populaire) : 53,15 % (élu)
  • Thierry Coudert (Les Républicains – Rassemblement national) : 46,85 %

Pour rappel, la troisième circonscription correspond aux cantons de Chenôve, Dijon II, Dijon IV, Genlis.

Quatrième circonscription (résultats définitifs)

  • Hubert Brigand (Les Républicains) – député sortant : 53,96 % (élu)
  • Sophie Dumont (Rassemblement national) : 46,04 %

Pour rappel, la quatrième circonscription correspond aux cantons d’Aignay-le-Duc, Baigneux-les-Juifs, Châtillon-sur-Seine, Grancey-le-Château-Neuvelle, Is-sur-Tille, Laignes, Montbard, Montigny-sur-Aube, Précy-sous-Thil, Recey-sur-Ource, Saint-Seine-l’Abbaye, Saulieu, Selongey, Semur-en-Auxois, Sombernon, Venarey-les-Laumes, Vitteaux.

Cinquième circonscription (résultats définitifs)

  • René Lioret (Rassemblement national) : 50,04 % (élu)
  • Didier Paris (Renaissance – Ensemble pour la République) – député sortant : 49,96 %

Pour rappel, la cinquième circonscription correspond aux cantons d’Arnay-le-Duc, Beaune Nord, Beaune Sud, Bligny-sur-Ouche, Gevrey-Chambertin, Liernais, Nolay, Nuits-Saint-Georges, Pouilly-en-Auxois, Saint-Jean-de-Losne, Seurre.

Les réactions des élus

François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole

« Dans un contexte de tension politique extrême, j’accueille les résultats de ce soir avec une grande satisfaction.

La campagne acharnée du 2nd tour a permis de contenir le RN à la troisième place. Je suis fier que Dijon, ville progressiste, se soit mobilisée massivement avec une participation proche de 70% pour mettre l’extrême droite et la droite conservatrice en nette minorité sur la ville.

Je tiens à féliciter Pierre Pribetich et Océane Godard, tous deux membre de ma majorité municipale. La voix forte de Pierre Pribetich portera haut les valeurs de la social-démocratie à l’Assemblée nationale, et dont l’expérience sera particulièrement utile. Quant à Océane Godard, également sur une ligne sociale et démocrate elle apportera au Parlement sa détermination et sa jeunesse. J’ai toute certitude sur leur capacité à défendre les intérêts de notre territoire. J’adresse mes félicitations à Catherine Hervieu qui bénéficie du désistement républicain du Député sortant. Je souhaite qu’elle ne l’oublie pas.

Au niveau national, la mobilisation sans précédent depuis 1981 des Français relègue le Rassemblement National loin de la majorité qu’il espérait atteindre. L’heure est au rassemblement des sociaux-démocrates et de tous les républicains, dans l’intérêt de la France et des français.

Dans l’adversité des dernières semaines, les Français se sont prononcés : la solution ne se trouve pas dans la radicalité mais dans la réponse aux problèmes qui se sont exprimés. Aussi, il convient désormais de se pencher sur la façon dont il faudra gouverner la France dès demain.

J’en appelle aux dirigeants des formations de partis de gouvernement pour créer les condition d’une large coalition nationale et éviter ainsi au pays une situation de blocage politique qui serait préjudiciable pour la France et les Français.

Nous devons retrouver la volonté d’avancer pour avancer ensemble sereinement, dans l’intérêt des français et pour l’honneur de la France. »

François Sauvadet, président du Département de la Côte-d’Or

« Les Français ont tranché. Dans une campagne brève et violente, après cette dissolution inattendue, ces résultats confirment que notre pays est extrêmement fracturé.

Je me réjouis que les électeurs n’aient pas placé les extrêmes, et notamment l’extrême droite, en situation de gouverner notre pays, comme on aurait pu le craindre. J’observe néanmoins que le Rassemblement national augmente significativement son nombre de sièges, y compris en Côte-d’Or où nous n’avions aucun député RN.

Contrairement à ce que certains prétendaient, la circonscription la plus rurale de Côte-d’Or a résisté et je me réjouis de la réélection d’Hubert Brigand. Il arrive en tête avec 54 % des voix dans la 4e circonscription, un territoire que je connais bien. Je regrette la défaite de Didier Paris à quelques voix près dans une circonscription difficile, ainsi que celle de Didier Martin, que j’ai soutenu également.

L’Assemblée nationale est aujourd’hui à l’image du pays, profondément divisée. Personne n’a gagné. Aucun groupe n’a de majorité absolue. Nous sommes dans une situation inédite. Les Français attendent des réponses et chacun des députés devra assumer ses responsabilités pour y répondre.

Il appartient désormais au Président de la République de tirer les conclusions de ce scrutin. Il devra créer les conditions d’un gouvernement de la France qui respecte la volonté des Français. Je souhaite que chaque député soit pleinement à l’écoute des Français et des élus locaux.

Le Département de la Côte-d’Or est au travail et le restera. Nous nous réunirons dès demain en session pour continuer à agir toujours mieux au service de nos concitoyens. »

Crédit photo : Depositphotos

- Publicité -
À découvrir aussi...

[octup_ad]