Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

« Le Test » de Stéphane Allix : ou comment se réconcilier avec l’idée de la fin d’une vie

On connait Stéphane Allix comme ancien reporter de guerre et journaliste pour l’émission documentaire « Enquêtes Extraordinaires » sur M6. Il est le fondateur de l’INREES (Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires) mais également auteur et réalisateur. À l’occasion de sa venue à Dijon pour la conférence « Peut-on parler avec les morts » organisé par l’association La Voix du Cœur, nous avons confié son dernier livre « Le Test » à Sandrine. Elle l’a lu pour nous.

Peut-on vraiment parler avec les morts ?

Stéphane Allix dans son livre, nous permet de nous laisser aller à penser que la mort terrestre n’est qu’une étape, une transition. Et, que le corps céleste prend son envol dans un monde parallèle après notre dernier souffle. « La vie ne s’arrête pas. La mort n’existe pas. » Sans pour autant nous permettre de combler le manque ou l’absence de l’être cher, cette idée me rassure et me permet d’appréhender l’idée de la fin de vie de façon positive.

Imaginer que nos défunts soient accueillis, dès leur arrivée dans ce nouveau monde, par une autre âme, savoir que la communication sera/serait encore possible grâce à ces personnes nommées « médiums » qui ont cette disposition naturelle à pouvoir communiquer avec eux, a un côté rassurant et apaisant. Et ceci pour nos disparus mais également pour notre propre disparition. De tous temps, ce sujet qu’est la mort, a été et reste un sujet taboo et Stéphane Allix dans son livre, lève une part du mystère dont peu ont pu en faire l’expérience.

Chacun des six médiums que Stéphane Allix rencontre est entré dans la médiumnité de façon très différente. Ces expériences atypiques et surprenantes nous tiennent en haleine jusqu’au dernier chapitre.

Un Test mais également des histoires de médiums

Stéphane Allix tente, à travers ces rencontres de rentrer en contact avec son père. Henri, Dominique, Christelle, Pierre, Loan et Florence vont réussir cette première épreuve sans nul doute tant leurs retranscriptions de l’au-delà sont précises et personnelles. L’idée de « charlatanisme » me paraît donc être totalement exclue.

Personnellement je reste plus sensible au récit de Christelle qu’à celui des autres médiums. Sa vie entière en tant que soignante d’une part et médium d’autre part, est vouée à faire le lien entre ces deux mondes.

L’étape de la fin de vie est largement décrite et nous sommes guidés sur la « bonne manière » d’accompagner un mourant. En lisant son récit je n’ai pu m’empêcher de faire un parallèle avec mon expérience personnelle de la mort et me dire « j’ai fait ce qu’il fallait ».

Nul ne peut rester insensible à ce genre d’expérimentation. Qui, après avoir perdu un être cher, n’a pas rêvé de savoir communiquer avec le monde invisible pour lui parler une dernière fois. Ce livre est sans aucun doute beaucoup plus qu’un livre sur les médiums et la médiumnité.

Si communiquer avec les morts est une thématique qui vous intéresse, nous vous conseillons également le livre « Les lumières de l’invisible » de Patricia Darré aux éditions Michel Lafon.

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...