Un marathon de luttes sociales ce mardi. D’abord des sages-femmes en provenance de Beaune se mobilisent face aux suppressions de postes à 14h devant l’ARS Bourgogne-Franche-Comté place des savoirs à Dijon. Dans l’éducation nationale, rassemblement à 14h30 devant le Rectorat, pour de meilleurs salaires et des recrutements. Et puis à l’Université de Bourgogne, deux mobilisations, d’abord à 9h à l’arrêt de tram Université, puis à 14h sur l’esplanade Erasme.

A l’Université de Bourgogne, dans les chiffres, deux mille étudiants sont retournés en classe cette semaine. Selon Vincent Thomas le président de l’uB, 20% des effectifs devraient être de retour en présentiel au 8 février, soit trois fois plus qu’actuellement. Il a également écrit une lettre au Premier Ministre en faveur du retour du présentiel à 100% dans les facs.

Sur la surmortalité, l’Insee a sorti un nouveau document lundi. Depuis septembre, la Bourgogne-Franche-Comté a enregistré 26% de décès supplémentaires par rapport à la même période fin 2019. La région est même la deuxième la plus touchée par la surmortalité après l’Auvergne-Rhône-Alpes sur cette période.

Moins d’embouteillages l’an dernier sur Dijon par rapport à 2019. Les statistiques de la circulation ont été publiés par le TomTom Traffic Index 2020. 17 minutes de perdu de moyenne par jour pour les automobilistes dijonnais dans les heures de pointes. 66 heures passés dans les bouchons sur l’année, c’est 12 heures de moins qu’en 2019. Avril sans surprise avec le confinement a été le mois le moins embouteillé.

Bonne surprise pour les amoureux de ballon rond. Le DFCO joue demain soir contre Lorient en match en retard de la 20ème journée de Ligue 1. Les footballeurs dijonnais sont 18ème, avec trois points d’avance sur les lorientais derniers du championnat. Une rencontre très importante pour Dijon, à suivre mercredi soir 21h sur Téléfoot.