fbpx

J’Aime Dijon, partenaire du magazine Femmes en Bourgogne

J’Aime Dijon, partenaire du magazine Femmes en Bourgogne
paru le 24 Mar, 2021

Article dans la catégorie

paru le 24 Mar, 2021

rédigé par

Estelle
Journaliste freelance

Thomas Barbier était le créateur et l’éditeur de la Gazette de Côte-d’Or, journal hebdomadaire gratuit disponible sur Dijon de 2003 à 2015. Depuis, Thomas Barbier s’est plongé avec gourmandise dans l’édition du magazine « Femmes en Bourgogne », le premier magazine féminin de notre territoire.

“Femmes en Bourgogne”, magazine trimestriel gratuit, un numéro pour chaque saison de l’année diffusé à pas moins de 60 000 exemplaires. A découvrir au fil des pages : des portraits de femmes toujours inspirantes et inspirées. Si on y trouve bien sûr ce qu’il faut comme conseils mode et maquillage, des gourmandises, des idées shopping, l’essentiel est ailleurs… Avec de beaux sujets de fonds !

« Femmes en Bourgogne », un magazine féminin, le premier en Bourgogne

Thomas Barbier raconte : « C’était comme une évidence : quand la Gazette s’est arrêtée en 2015, les magazines féminins étaient très populaires. Ils avaient une forte empreinte et ils étaient concernants, pour plusieurs raisons. La première : la place de la femme grandissant à juste titre dans la société, il y avait donc une attente et une demande de ce point de vue là. Il existait des magazines féminins dans beaucoup de villes en France, beaucoup également à l’échelle nationale. Et bizarrement, il n’y avait aucun magazine féminin en Côte d’Or… et en Bourgogne ! C’est donc par réelle envie d’apporter quelque chose de nouveau et de jamais vue dans la région que j’ai décidé de me lancer dans cette voie ».

« 2015 : c’était le bon espace temps pour lancer ce magazine »

« Dijon était en train de se métamorphoser et commençait à vraiment devenir une capitale régionale. En même temps, on sentait qu’il y avait une vraie attente puisqu’il se passait déjà beaucoup de choses sur l’évolution de la place de la femme dans la société. Evidement, je ne pouvais pas imaginer une seule seconde une région comme la Bourgogne sans un magazine de ce genre. C’est une période qui était passionnante à suivre, même encore maintenant. La femme s’émancipe encore plus et ça déclenche beaucoup d’autres choses… (comme « Monsieur en Bourgogne ») »

L’ambition, voire la prétention de Femmes en Bourgogne : être au-dessus des clichés des magazines féminins qui ont la dent dure.

Thomas Barbier s’explique : : « Il n’est pas déplacé de continuer de proposer des articles frais du type beauté et bien-être ou encore des shooting mode. Mais ce sont des portes d’entrée qui ne doivent pas empêcher de traiter des sujets de fonds. Avec la rédaction, nous avons l’ambition de traiter des réalités sociétales qui touchent les femmes de notre région.  Ce qui n’est pas incompatible avec le fait que le magazine soit toujours aussi gourmand à parcourir pour nos lectrices (et lecteurs !). Les sujets plus légers permettent justement de rentrer plus facilement dans les sujets de fond.

« Je pense qu’il faut qu’on sorte du cliché du magazine féminin, en proposant des sujets bien-être, des sujets mode, des photos de défilé… Ce n’est pas forcément incompatible. Les sujets plus légers permettent justement de rentrer plus facilement dans des sujets de fond. »

Les lecteurs s’y retrouvent !

Thomas Barbier nous raconte une anecdote : « Je suis allé voir il y a quelques jours un potentiel annonceur, pour lui présenter le magazine et pour voir si il était potentiellement intéressé pour communiquer dans les pages du magazine. Cette personne avait déjà entendu parler de « Femmes en Bourgogne » mais s’était imaginée qu’il s’agissait d’un magazine à envergure nationale, vu la conception du magazine et la qualité des articles. Quel bonheur de recevoir de tels compliments ! Quel plaisir aussi de voir des dijonnaises et des dijonnais avec le magazine sous le bras dans la rue ou en train de le feuilleter à un arrêt de tram ! Je crois que c’est la meilleure récompense qu’on puisse avoir : voir son magazine lu et apprécié par tous, les lecteurs et les annonceurs. »

Une nouvelle charte très élégante.

Le succès indéniable du magazine témoigne d’un savoir-faire d’une équipe qui n’hésite pas à se remettre régulièrement en cause. Comme en témoigne le prochain numéro à sortir en avril où nous découvrirons une toute nouvelle charte graphique et un nouveau logo. J’Aime Dijon qui l’a découverte en avant-première peut en témoigner, c’est du bel ouvrage !

Thomas Barbier, avec toute son équipe, compte ne rien lâcher.

Cette volonté de proposer du contenu de qualité, tant dans la forme que sur le fond, lui tient vraiment à cœur. L’équipe de J’Aime Dijon se retrouve aussi dans cet esprit. C’est pour cette raison que « Femmes en Bourgogne » et J’Aime Dijon nouent un partenariat.

Prochaine parution du magazine Femmes en Bourgogne : avril 2021, gratuitement chez plus de 2000 dépositaires, lieux de vie et de shopping en Côte-d’Or et dans le reste de la région.

+ d’infos sur femmesenbourgogne.fr

rédigé par

Estelle
Journaliste freelance

à lire

L’info du matin – Mardi 13 avril 2021

Les Halles de Dijon seront-elles élues plus beau marché de France ? Jusqu’au 21 avril, il est possible de voter pour élire le plus beau marché de la région. Ce marché sera alors sur la liste des prétendants au titre du plus beau marché France. Ce concours organisé par...

Soignants : le CHU Dijon Bourgogne recrute

Cela fait désormais plus d’un an que les équipes soignantes de France et de Dijon font leur maximum pour gérer une situation de crise sanitaire sans précédent. Au CHU Dijon Bourgogne, 8000 professionnels travaillent quotidiennement pour offrir aux patients la...

Lutte contre la COVID 19 : de nouvelles mesures en Côte-d’Or

Pour répondre à la dégradation de la situation sanitaire départementale et accompagner la mise en œuvre des mesures de freinage complémentaires au niveau national, Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d’Or, a décidé de...

Dijon, dans le top 500 des villes de France où il fait bon vivre

Dijon est bien classée dans le top 500 des villes de France où il fait bon vivre. D'autres communes de Bourgogne Franche Comté sont également citées... Après le classement 2021 des meilleurs kébabs de Côte d'Or, après le classement des villes de France avec le plus...

Les motards ont défilé à Dijon et un peu partout en France

Une directive européenne pourrait rendre obligatoire le contrôle technique pour les motos dès janvier 2022... ce qui n'est pas du tout du goût des motards. Dans l'après-midi du samedi 10 avril 2021, des milliers de motards se sont réunis à travers toute la France pour...

Mots clés

Partager