J'aime Dijon

Infos & good mood

17ème édition du Festival Italiart : un peu d’Italie à Dijon

Rendez-vous incontournable pour tous les amoureux du « Bel Paese », le festival Italiart revient pour sa 17ème édition du 2 au 31 mars 2023.

Vincenzo Cirillo voulait créer un festival à son image : éclectique, non-élitiste et dans le seul objectif de rassembler autour de la culture italienne. Depuis 2007, et malgré un succès grandissant, l’ADN n’a pas changé d’un pouce. « Les chiffres ou le nombre de spectateurs ne m’intéressent pas. Je laisse ça au businessman. Pour ma part, il n’y a que la qualité artistique et humaine qui comptent. J’aime voir la proximité entre les artistes et les spectateurs et les voir partager un moment convivial après les spectacles ».

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Vincenzo Cirillo

Car, ils sont rares ces festivals qui grandissent d’année en année, tout en réussissant à garder leur taille humaine et la dimension populaire de leurs débuts. Au fil des éditions, la programmation s’est peu à peu étoffée, passant de quelques jours à un mois entier. « Nous voulons mettre en lumière un maximum d’artistes, qu’ils soient italiens, locaux ou internationaux. Nous ne voulons pas tomber dans le chauvinisme et le nationalisme. L’Italie, c’est avant tout un pays contaminé par une multitude de cultures. C’est ce mélange, cet échange, ce partage, qui font la richesse de ce pays et donc par extension d’Italiart ».

Un programme d’une grande richesse

Cette année, du 2 au 31 mars 2023, le festival Italiart, organisé par l’association Ombradipeter (suivre le lien) revient pour une 17ème édition qui mêlera théâtre, concerts, gastronomie, cirque, expositions et installations. Près d’une quinzaine de rendez-vous pour voyager vers le l’Italie sans bouger de chez nous.

Ouverture officielle du festival avec vernissage et dégustation

Venez partager un verre et déguster les spécialités gastronomiques créées par le chef italien Rosario Boccarossa. Profitez-en pour visiter l’exposition de Christiane Bruley.

(Jeudi 2 mars à 19h – Hôtel de Vogue, 8 rue de la Chouette)

Bandini – Lecture par le Mousquestextes de John Fante

Dans ses livres, John Fante (1909-1983), écrivain américain, raconte l’histoire de sa famille, une famille italienne qui a immigré aux États Unis au début des années trente. Avec Bandini, œuvre de jeunesse, il évoque son adolescence, son père, bon maçon mais mauvais mari, sa mère très pieuse, soumise et profondément naïve.

(Vendredi 3 mars à 19h30 – Hôtel de Vogue, 8 rue de la Chouette)
(Vendredi 10 mars à 19h30 – MJC Montchapet, 10 rue Louis Ganne)

Le Village Italien

Venez découvrir les saveurs ensoleillées de l’Italie sur le « Villaggio Italiano Passione Italiana » place Darcy jusqu’au 13 mars. Le village est ouvert du lundi au samedi de 9 heures à 20 heures ; le dimanche de 9 heures à 19 heures.

Bell’Italie par l’orchestre Mandolin Echo

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Orchestre Mandolin Echo

Laissez-vous transporter dans la riche tradition musicale de l’Italie lors des concerts présentés par l’ensemble d’orchestre à plectre MandolinEcho de Chalon-sur-Saône où les mandolines guitares et mandoles interpréteront des airs d’opéra, des sérénades, des tarentelles, des mélodies traditionnelles dans un genre classique, semi-classique, et folklorique : Puccini ,Paganini, Calace, Torelli, Verdi , Rota. Vous goûterez le temps d’un concert, à un moment à chaque fois unique, les émotions, les couleurs et les sensations qui vous entraîneront alors dans le rêve italien.

(Dimanche 5 mars à 17h – Hôtel de Vogue, 8 rue de la Chouette)
(Samedi 18 mars à 18h – Cellier de Clairvaux, 27 Bd de la Trémouille)

Uzzu le Roi (Théâtre humoristique) par Vincenzo Cirillo et Christiane Litaize

Deux vagabonds, ils dorment dans la rue, pauvres malheureux vivant dans un monde imaginaire, l’un se prend pour un roi et l’autre pour un anarchiste révolutionnaire. L’un se bat pour rester roi et l’autre pour l’évincer et le tuer, ils jouent le jeu en croyant l’être vraiment. Une parodie sur le pouvoir absolu et le désir de liberté du peuple. Un texte comique et subtil, joué en français et interprété magistralement par Christiane Litaize et Vincenzo Cirillo.

(Jeudi 9 mars à 18h30 – Hôtel de Vogue 8 rue de La chouette)
(Jeudi 16 mars à 18h30 Cellier de Clairvaux 27 Bd de la Trémouille)

ABBAL ! Concert

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
ABBAL ! Concert

Arteggio et la Compagnie ARTETEKA présente un collectif de musiciennes aux origines multiples, porté par Francesco Quartuccio, musicien, chanteur, interprète de musique populaire et glaneur de traditions orales.

(Dimanche 12 mars à 16h (stage tarentelle) à 19h concert – Hôtel de Vogue 8 rue de La chouette)

Tarif Initiation à la tarentelle : 13€ (25 places) Tarif concert : 16€ / 13€ / -12 ans gratuit

Réservations au 06 80 855173 / email : arteggio@arteggio.com

Concert de Midi – musique de chambre italienne par l’ESM BFC

Au fil des années, les « concerts de midi » se révèlent comme des rendez-vous musicaux à ne pas manquer. L’originalité des programmes, mêlant pour chaque concert des extraits d’œuvres classiques à des pièces parfois inattendues et audacieuses du répertoire des XXe et XXIe siècles est particulièrement appréciée.

(Jeudi 16 mars à 12h15 – salle de l’académie, 5 rue de l’Ecole de droit)

Un coeur qui t’aime – chant lyrique et pop (en italien et coréen)

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Mija Kim

Ti amo, ou quand l’Occident dialogue avec l’Orient. Dans ce concert lyrique, la soprano Mija KIM et le pianiste Yves MORY interprètent des airs d’opéra, des mélodies et des chants populaires italiens auxquels se mêleront des mélodies coréennes sur le thème de l’amour.

(Dimanche 19 mars à 18h30 – Cellier de Clairvaux, 27 Bd de la Trémouille)

Souvenir, le vol de Bella et Marc Chagall 

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Le vol de Bella et Marc Chagall

Souvenir est un spectacle visuel, aérien et poétique inspiré par la série de peintures de Marc Chagall représentant des amoureux en vol. Une histoire d’amour, un voyage onirique sans paroles, pour effleurant la poésie de l’amour et des rêves en vol. Le conte de la dernière nuit de Marc Chagall, où dans un rêve il rencontre son amour perdu : sa Bella, sa muse.

(Mercredi 22 mars à 20h – Théâtre des feuillants, 9 rue de Condorcet)

Noe (de Noemi Cannizzaro)

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Noe

NOE, auteure-compositrice-interprète sicilien, a parcouru l’Italie dans de nombreux contextes : de la rue, à l’aNoerène de Vérone en gagnant le Festival Show, à la scène de XFactor et même en faisant la première partie de grands concerts, dont Elisa et The Kolors. Son univers rêveur et quelque peu distrait est accompagné par une contrebasse, une guitare acoustique, un ukulélé et un iconique piano rouge.

(Vendredi 24 mars à 20h30 – Bistrot de la République, 6 Pl. de la République)
(Samedi 25 mars à 18h30 – MJC Montchapet, 10 rue Louis Ganne)

Les Ritals (de François Cavanna)

Après avoir été adapté pour le petit écran en 1991 (avec Benoît Magimel), le roman autobiographique de François Cavanna arrive au théâtre. Les frères Putzulu, Mario le metteur en scène et Bruno le comédien, s’emparent de ce texte pour en faire un seul en scène intime et émouvant, célébrant la vie malgré ses difficultés.  Écrit en 1978, Les Ritals retrace l’histoire du dessinateur et humoriste Cavanna (Hara-Kiri, Charlie Hebdo). Une enfance en marge du front populaire, entre la tendresse du père maçon et les fugues à vélo. La toile cirée, le bleu de travail et les notes de l’accordéon sur scène suffisent à planter le décor d’un récit qui oscille entre rires et émotion. A fleur de peau et de mots, ce spectacle plein d’humanité nous parle de ces étrangers d’hier, et éclaire, sous un jour sensible, l’histoire des migrants d’aujourd’hui.

(Mercredi 29 mars à 20h – Théâtre des feuillants, 9 rue de Condorcet)

Expositions gratuites

Christiane Bruley (peintures) 

Le monde minéral et végétal constitue le point de départ de ma recherche picturale. Ce rapport à la nature est fondamental, même si je suis essentiellement un peintre d’atelier avec un besoin de m’isoler avec ma musique et mes fragments de natures récoltés un peu partout.

(Du jeudi 2 au dimanche 12 Mars, de 10h à 12h et 15h à 19h – Hôtel de Vogue)

Monica Pirone et Sergio Angeli

Deux artistes, trois langues différentes, Monica Pirone et Sergio Angeli donnent vie ensemble à la « troisième langue » artistique appelée 4Hands, depuis 2018 en fait, les deux artistes romains ont nourri leur créature avec plusieurs projets et expositions en Italie et à l’étranger.

(Du dimanche 12 mars au mercredi 22 mars, de 10h à 12h et 15h à 19h – Cellier de Clairvaux)

Mr Colors (Marc Vandezande)

Artiste-peintre et animateur d’art indépendant, j’ai démarré par le street art à la craie de trottoir dans les allées du parc à Dijon. Dans mes univers multiples, je cherche la présence, la profondeur, l’émotion. Mes références vont de Michel-Ange à Tim Burton en passant par Boule et Bill et Gaston Lagaffe. L’art n’est pas un vernis, il est essentiel, il est notre cœur, notre âme. Italiart en est la tonitruante expression.

(Du jeudi 2 au vendredi 31 mars – Halles de Dijon)

Elise Kim (peintures)

Elise Kim vit et travaille à Paris. Docteure en Histoire de l’art à Paris (Paris 1- Panthéon Sorbonne), elle a étudié les Beaux-Arts en Corée du Sud. En tant que commissaire, elle a organisé plusieurs expositions (Paris, New York, Séoul, Biennale d’Art Contemporain de Busan en Corée du Sud en 2014). En 2016, elle a publié un livre en Corée sur l’art contemporain européen. Elise Kim a présenté plusieurs expositions personnelles et a participé à des expositions collectives à Paris. Sa peinture est une nouvelle forme d’abstraction qui travaille les couleurs, la lumière, la légèreté et la transparence.

(Du jeudi 2 au vendredi 31 mars – Maisons des associations)

Exposition photos de Vincenzo Cirillo et Jerome Gaill. « Me miras te miro y nuestros ojos son la luz del mundo »

17ème édition du Festival Italiart : un peu d'Italie à Dijon
Exposition photos

La Région Bourgogne a signé un accord de coopération avec la Région du Maule lors de la venue de Michelle Bachelet, Présidente de la République du Chili, en mai 2009.Dans le cadre de cette convention, les deux collectivités territoriales coopèrent, échangent et font émerger des pratiques innovantes dans le domaine de la culture par la mise en relation et le soutien de projets portés par des acteurs de leurs territoires. Les expositions présentées sont le résultat de la collaboration d’un artiste Italien et un photographe bourguignon dans un projet porte par l’association ombradipeter de Dijon et le festival ITALIART de Dijon.

(Du jeudi 2 au vendredi 31 mars, de 10h à 19h – MJC Montchapet)

Concerts extra gratuit de Joe Perino et Zuanna Maria Boscani

PerGraziaNonRecevuta – L’Evasione est un spectacle conçu par Joe Perrino, auteur-compositeur-interprète de Cagliari, et Zuanna Maria Boscani, artiste de Sassari, qui raconte un voyage dans les prisons de Sardaigne. Les détenus leur ont remis physiquement une « grâce » sous la forme d’ex voto » : des dessins, des écrits et des objets qui personnifient leurs espoirs pour « l’après ». Le spectacle est donc une caisse de résonance des histoires enfermées entre les murs des institutions pénales.

(Vendredi 17 mars à 20h30 – Bistrot de la République)
(Samedi 18 mars à 18h30 – Cellier de Clairvaux)

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...

[octup_ad]