Neutre, indépendant, bienveillant

J'Aime Dijon

Infos & bons plans à Dijon

Journée portes ouvertes sur les vestiges archéologiques du faubourg Raines

Dans le cadre du projet de la future Cité internationale de la gastronomie et du vin, une équipe d’archéologues de l’Inrap mène, entre septembre et décembre 2016, une fouille archéologique sur le site de l’ancien Hôpital Général de Dijon, sur prescription de l’État (DRAC Bourgogne Franche-Comté). Le terrain de 2025 m2 se situe sur un des anciens faubourgs médiévaux et modernes de Dijon et à proximité du pont des tanneries où une fouille préventive avait été menée par l’Inrap en 2013.

Dans le cadre de ces fouilles préventives, une journée portes ouvertes de la fouille archéologique est organisée au cours de laquelle petits et grands sont invités à découvrir les différentes facettes du métier d’archéologue et les premiers vestiges livrés par la fouille : les anciens quais de l’Ouche, datés des XVII-XVIIIe siècles.

L’histoire d’un quartier qui ressurgit

Les archéologues mettent actuellement au jour une partie de l’ancien faubourg Raines qui se trouvait en contrebas des murailles de Dijon. Le quartier du faubourg Raines et son voisin le faubourg d’Ouche se sont progressivement construits à partir du Moyen Âge en bordure de la porte d’Ouche qui marque l’entrée dans la ville. Le quartier se trouve sur un axe de passage routier (route de Lyon) et fluvial (rivières Ouche et Raines, puis canal et port du canal). Dès la fin du Moyen Âge, les berges de l’Ouche sont aménagées d’abord par de simples piquets et poutres en bois, puis par de véritables maçonneries à la fin du XVIIe siècle. La fouille et l’étude qui suivra permettront de mieux comprendre l’évolution de ces aménagements (berges et ponts) et d’identifier l’ensemble des activités liées à la rivière : lavoirs, pêcheries, moulins, bains, auberges…

Travail et détente sur les bords de l’Ouche

Le long de la rive gauche de l’Ouche, des installations en lien avec la pisciculture, la blanchisserie ou les loisirs ont été découverts. Ce sont des cases en pierres assimilées à des viviers, des traces laissées par les blanchisseuses ou encore une auberge et un bain.

Les vestiges de ce quartier datés du XVIIe siècle au milieu du XXe siècle ont été dégagés. La suite de la fouille permettra de remonter encore dans le temps et de mettre au jour son passé médiéval. Les archéologues pourront alors retracer une partie de l’histoire de ce quartier et de ses habitants tout en mettant en évidence l’importance qu’avait la rivière Ouche dans son organisation.

Journée portes ouvertes
Dimanche 23 octobre 2016 de 10h30 à 17h30
3 rue du Faubourg-Raines

Entrée libre

- Publicité -
Articles en lien
Dans la même catégorie...